Sections

Plusieurs nouveautés au Salon des Mots et un hommage senti à l’auteur Bertrand-B. Leblanc


Publié le 4 avril 2017

La mairesse de Sayabec Danielle Marcoux prend la parole en compagnie des membres de l’organisation, notamment la présidente du Salon, Ginette Lemieux.

©Photo TC Media-Jean-Francois Desaulniers

LITTÉRATURE.Plus de 45 auteurs prendront part au 7e Salon des Mots, dont la programmation a été dévoilée à Sayabec ce matin. L’organisation espère attirer pas moins de 2000 personnes lors de l’événement du 28 au 30 avril.

Le Salon a pour thème « Rideau sur les mots » et est un hommage à la présidente d’honneur, l’auteure native d’Amqui Jasmine Dubé. Cofondatrice et directrice artistique du Théâttre Bouches Décousues, elle est l’auteure de plusieurs productions et romans. En nouveauté cette année, l’organisation a choisi de présenter un cabaret littéraire plutôt qu’une Boîte à chansons, le samedi soir. De plus, une auteure franco-manitobaine, Ginette Fournier, rencontrera les jeunes des écoles de La Matapédia grâce à un échange entre provinces avec le ministère de l’Éducation. Chez les activités littéraires qui risquent de générer de l’émotion, un hommage sera rendu à l’auteur Bertrand-B. Leblanc, décédé en 2016, lors du dîner littéraire du dimanche. L’homme avait laissé un livre inachevé « Avant de m’en aller » qui a finalement été complété par un de ses amis, Gerald Tremblay et il sera lancé lors de ce repas. Natif de Lac-au-Saumon, M. Leblanc a publié une vingtaine de romans et de pièces de théâtre au cours de sa prolifique carrière. À nouveau cette année, le Salon et ses auteurs et auteures va à la rencontre des élèves dans les classes,  enfants en garderies et même au sein des résidences pour personnes âgées pour rendre la littérature accessible à tous. La présidente du Salon des Mots, Ginette Lemieux remarque que l’engouement pour l’événement grandit d’année en année. « Il y a beaucoup de choses en nouveauté, notamment la pièce de théâtre jouée par la troupe Sébec en ouverture de Salon et le cabaret littéraire. La présentation des prix littéraires est encore un moment important et la présence de Madame Labriski permettra d’amuser les plus jeunes », dit-elle.  Au nombre des autres activités culturelles, on compte un vin et fromage où la généalogie sera à l’honneur, une table ronde autour du roman historique et un souper-spectacle à La Captive avec l’artiste gaspésien Guillaume Arsenault.  

 Des collaborations avec le milieu

Les organsateurs ont rappelé que si l’événement existe, c’est en grande partie à ses partenaires et ses bénévoles.  La mairesse de Sayabec Danielle Marcoux et la préfète de la MRC de La Matapédia n’ont pas manqué de souligner l’importance des partenaires et le côté rassembleur de l’événement, qui prend de l’ampleur d’année en année. En terminant, rappelons que deux finalistes sont en nomination pour le Prix jeunesse Jacqueline-Paquet, dévoilée en ouverture le 28 avril. Il s’agit de Pamela Lepage de l’école secondaire de Trois-Pistoles et Jessy Côté de Cap-Chat, étudiante à l’école l’Escabelle.