Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 décembre 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Bilan de mi-saison : Stéphane Leclerc satisfait des performances de son équipe

LIGUE DE HOCKEY SENIOR DESJARDINS DE LA GASPÉSIE

Laser Causapscal

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

L'entraîneur du Laser est satisfait du rendement de son équipe après cinq matchs de disputés.

Devant composer avec plusieurs blessés et suspensions, Stéphane Leclerc est quand même satisfait des résultats de son équipe qui affiche trois victoires et deux défaits en cinq rencontres cette saison.

Équipe championne défendante, Le Laser de Causapscal s’est retroussée les manches dans l’adversité. Privé de son gardien numéro 1, Alexandre Michaud, qui soigne une blessure au bas du corps, l’équipe peut compter sur Vincent Morin qui présente une fiche impressionnante de trois victoires en autant de départs pour une moyenne de 2.50. « Vincent pourrait être numéro 1 dans n’importe quelle équipe de la ligue. Nous sommes très chanceux de pouvoir compter sur un duo de gardiens aussi solide », lance l’entraîneur Stéphane Leclerc.

L’entraîneur est d’ailleurs agréablement surpris de constater à quel point son équipe s’adapte rapidement malgré les blessures et les suspensions. Rappelons que les règlements ont changé en ce qui a trait aux batailles, ce qui fait que Le Laser a perdu quelques joueurs clés pour deux rencontres en raison de petites taloches distribuées au cours des derniers matchs. « C’est sûr qu’on peut toujours faire mieux, comme au match perdu 5 à 0 face à Mont-Joli. »

Stéphane Leclerc observe également que l’attaque est distribuée parmi tous les trios et non pas seulement le premier. « On a aussi la chance de compter sur six attaquants solides. Plus la saison va avancer, plus ça sera bénéfique pour nous. »

Quant à la nouvelle formule à six équipes, Le Laser apprécie le fait que les voyages sont mieux dispersés dans la saison. Causapscal se retrouve également dans une position géographique avantageuse, étant au centre de la carte.

Maintenant que l’année 2022 tire à sa fin, Stéphane Leclerc met le cap sur 2023 où il espère jouer pour .750. « La ligue est maintenant séparée en deux divisions de trois équipes. C’est donc important pour nous de terminer au premier rang de notre division, ce qui nous éviterait de jouer en première ronde. Je crois que nous avons tous les atouts pour y parvenir », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média