Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 décembre 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un prix à la pompe anormalement élevé observé au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

PRIX DE L'ESSENCE

Prix essence

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Le prix à la pompe en date du 1er décembre se rapprochait déjà davantage du coût moyen provincial.

CAA-Québec observe et dénonce le prix du carburant qui a tardé à baisser alors que les indicateurs pétroliers affichaient des baisses importantes.

Alors que le prix réaliste se situait autour de 1,60 au Bas-Saint-Laurent et 1,61 en Gaspésie, les automobilistes payaient plutôt 1,70, ce qui correspondait à une marge de profit supérieure à 20 cents le litre. Pour la porte-parole de CAA-Québec, Andrée-Ann Déry, cette situation n’a pas lieu d’être. « Après 48 heures, nous avions encore des marges bien au-delà de la moyenne provinciale. C’était un très grand écart. C’est très questionnable alors qu’on est en droit de s’attendre à ce que les marges suivent le cours des marchés boursiers. »

Le CAA-Québec estime que toute l’industrie pétrolière doit répondre à ses questions puisque ce sont les automobilistes qui en payent le prix. Consciente que la décision finale revient toujours aux détaillants, la porte-parole de CAA-Québec croit tout de même que les marges élevées ne devraient pas durer plus de 24 heures. La situation était observable à Québec depuis plusieurs mois, mais la nouveauté est que la majorité des régions ont suivi la parade pour afficher des marges supérieures à 20 cents le litre au cours de la dernière semaine.

Un autre élément questionnable selon le CAA est le prix qui est identique d’une station-service à une autre alors que le volume de carburant vendu est fort différent à l’intérieur d’une même région, notamment entre un détaillant sur une artère principale et une autre station-service dans un petit village éloigné.

Sur une note plus positive, en date du 1er décembre, les prix à la pompe étaient à la baisse affichant un coût oscillant autour de 1,64 le litre.

Pour savoir le prix moyen à la pompe selon les régions versus les prix actuels des stations-services, on peut consulter l’outil Info Essence de CAA-Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média