Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 novembre 2022

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Une nouvelle vocation pour le presbytère de Sayabec

DEUXIÈME VIE

Presbytère

©Photo Gracieuseté

« Le lièvre à bicyclette, maison d’hôte » situé à Sayabec.

Le presbytère de Sayabec s’est refait une beauté et il a maintenant une nouvelle vocation. Il est devenu « Le lièvre à bicyclette, maison d’hôte », un gîte touristique en plein cœur de la nature.

Dominique Houle a quitté les Cantons-de-l’Est au printemps dernier et elle a décidé de s’établir en Gaspésie pour se rapprocher du fleuve. Elle a tout de suite eu un coup de cœur pour le presbytère de Sayabec, un bâtiment construit en 1922.

« Je suis arrivée devant une photo de ce presbytère dont je connais l’architecture. J’ai vu le potentiel. Quand je suis venue visiter, j’ai su que je pourrais non seulement louer des chambres et y habiter, mais aussi continuer de pratiquer mon métier de designer florale. J’ai décidé de foncer, le travail ne me fait pas peur », exprime-t-elle.

Dès son arrivée à Sayabec, la nouvelle propriétaire a eu de l’aide pour peinturer, meubler et rénover afin de créer le « Le lièvre à bicyclette, maison d’hôte ». Quatre chambres sont disponibles dès maintenant au gîte.

« Ça s’est fait vite et très bien. J’ai trouvé des gens compétents. C’est décoré au goût du jour, mais je n’ai pas fait de grands changements. Ça reste tel quel. Les gens trouvent ça beau. Au cours de l’été, j’ai des amis qui sont venus et ils ont trouvé qu’il y avait une grande sérénité et une tranquillité ici », mentionne-t-elle.

En plus d’être la propriétaire du nouveau gîte, la designer florale de formation donne des cours et des ateliers dans ce domaine. Elle peut tout faire à partir de son nouveau domicile.  

« S’il y a des mariages, des événements, des ouvertures, peu importe, je suis là pour offrir ce service. J’ai eu ma boutique au Lac-Brome pendant 12 ans. J’ai deux diplômes européens en fleuristerie. J’ai une formation professionnelle et c’est un avantage pour moi quand il s’agit de créer des choses qui sortent de l’ordinaire », affirme Dominique Houle.

Madame Houle s’est sentie bien accueillie de la part de la communauté de Sayabec. 

« Sur Facebook, j’ai reçu des commentaires extraordinaires. J’en avais les larmes aux yeux. Que des choses accueillantes et des paroles d’encouragement. Les gens sont contents que le presbytère revive. C’est que du positif », souligne-t-elle.

Il est possible d’avoir de l’information sur « Le lièvre à bicyclette, maison d’hôte » au https://www.lelievreabicyclette.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média