Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 août 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Bain de foule pour Pascal Bérubé à son assemblée d'investiture

ÉLECTIONS PROVINCIALES 2022

Investiture Bérubé

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Pascal Bérubé a demandé aux citoyens du comté de Matane-Matapédia de lui faire confiance une fois deplus le 3 octobre prochain.

Le député sortant de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a été confirmé officiellement candidat aux prochaines élections lors de l'assemblée d'investiture qui se tenait mardi soir à Matane.

Près de 200 militants, d'élus locaux et de proches du député étaient réunis au Barachois pour officialiser la candidature de Pascal Bérubé pour le Parti québécois au scrutin d'octobre prochain. Ce fût aussi l'occasion pour ses collaborateurs et des gens significatifs de son entourage d'encenser son travail.

L'animation de la soirée avait été confiée à l'ex-membre de RBO, Richard Z. Sirois, qui n'a pas manqué de souligner la dévotion du député à l'égard des citoyens et à son métier. Il a notamment mentionné un moment où Pascal Bérubé avait pris le temps d'expliquer les rouages de la politique à son jeune fils alors qu'il était à son bureau de circonscription un samedi à travailler sur des dossiers.

Le plus jeune membre du PQ de la circonscription, Samaël Grant, 16 ans, a aussi pris la parole pour remercier le député d'avoir été le porte-voix des jeunes pendant la pandémie pour réclamer le retour d'activités parascolaires.

Publicité

Défiler pour continuer

La jeune photographe immigrante Aude Juan, avait aussi quelques mots de choix pour le député qui est intervenu auprès du ministre de la Santé afin de lui permettre de bénéficier d'un statut d'exception pour le remboursement de ses médicaments dont elle avait absolument besoin pour fonctionner dans la vie de tous les jours.

L'ex-députée de Matapédia, Danielle Doyer, a pour sa part, parlé longuement de la fougue de Pascal Bérubé à s'attaquer aux enjeux locaux. « Lors du redécoupage de la carte électorale, je n'ai jamais regretté lui avoir cédé ma place. J'avais confiance en lui. D'ailleurs, si j'avais estimé qu'il n'était pas à la hauteur, je serais restée en poste. »

Quant à la députée bloquiste d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, elle a rappelé que c'est Pascal Bérubé qui a vu en elle une future élue et qui lui a suggéré de se présenter aux élections fédérales. « Lorsque j'ai remporté ma première campagne, il m'a soutenu, mais il a mis la barre très haute. Il m'a rapidement fait comprendre que je devais connaître tous mes dossiers sur le bout de mes doigts et que je devais être présente sur le terrain. C'est un homme de conviction toujours prêt à aider. »

Sa conjointe, Annie-Soleil Proteau, a aussi brièvement pris la parole pour souligner sa loyauté envers son parti et les citoyens de Matane-Matapédia. « Il a reçu de nombreuses offres intéressantes pour aller travailler dans différents domaines, mais il les a toutes refusées parce qu'il voulait demeurer député. C'est ce qu'il aime le plus au monde. »

Finalement, le chef du Parti québécois, Paul Saint-Pierre Plamondon, était aussi de la fête pour chanter les louanges du député de longue date dans Matane-Matapédia. Il a rappelé que la circonscription était entre bonnes mains avec Pascal Bérubé et que ce dernier avait tout son respect.

Quant au principal intéressé, il a remercié tous les gens présents pour l'occasion. Il a réitéré son désir de représenter la région pour un autre mandat, mentionnant au passage qu'il avait l'écoute des ministres de l'Assemblée nationale pour faire avancer tous les dossiers. Il a aussi fait un appel au vote pour inciter les gens à se rendre aux urnes le 3 octobre prochain. « L'enjeu de la prochaine élection est à savoir quelle personne la région souhaite voir à l'Assemblée nationale pour porter leur voix et si les citoyens auront un bon service lorsqu'ils se présenteront au bureau de leur député. »

Quant à son cheval de bataille advenant sa réélection, Pascal Bérubé a affirmé qu'il miserait sur la démographie et l'attractivité. « Il faut inviter les gens à venir nous rejoindre dans l'Est du Bas-Saint-Laurent. Plusieurs personnes ont réalisé qu'il y avait une proximité avec la nature et qu'il n'y avait moins de pollution, ni de bouchons de circulation, sans mentionner le fait que le coût des maisons est l'un des meilleurs au Québec. C'est ce genre d'opération qu'on va faire, ce qui va aussi nous aider à régler des problèmes de pénurie de main-d'œuvre. »

Pour l'instant, Pascal Bérubé est le seul candidat en lice pour l'élection générale du 3 octobre prochain. Aucun autre parti n'a encore présenté de candidat dans le comté.

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Pascal Bérubé

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Des militants et proches de Pascal Bérubé.

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Danielle Doyer, Pascal Bérubé et Paul Saint-Pierre Plamondon

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Kristina Michaud

Danielle Doyer

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Samaël Grant

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Aude Juan

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média