Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

06 juin 2022

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

La Polyvalente de Causapscal s’attaque au vapotage

CAUSAPSCAL

polyvalente forimont

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

La Polyvalente Forimont de Causapscal dévoilait, vendredi dernier, son programme de sensibilisation vis-à-vis la consommation de produits tabagiques et de vapotage.

La Polyvalente Forimont de Causapscal devient la première école du Centre de services scolaire des Monts-et-Marées à adopter le « Plan Génération Sans Fumée » dans le but de sensibiliser les jeunes face aux risques de la cigarette électronique.

Devant la popularité grandissante des produits de vapotage chez les adolescents, Québec Sans Tabac lance un plan d’action pour contrer le fléau de la cigarette électronique. Selon les données recueillies à la Polyvalente Forimont, près de la moitié des élèves auraient déjà essayé des produits de vapotage.

« Dans les trois et quatre dernières années, on a constaté une hausse du vapotage ici à l’école. Les données recueillies l’année passée nous ont appris que 41 % de nos jeunes avaient déjà vapoté au moins une fois. C’est énorme ! De là le désir de faire quelque chose et d’embarquer dans le Plan Génération Sans Fumée qui nous a été proposé par la Santé Publique », explique la porte-parole de la Polyvalent Forimont et coordonnatrice du projet, Nancy Dompierre.

Constatant l’omniprésence du vapotage au sein de la communauté étudiante, quatre élèves de la Polyvalente Forimont, soit Lorie, Audrey-Ann, Flavie et Raphael, ont présenté un projet de prévention du tabagisme et du vapotage devant l’ensemble de leurs consœurs et confrères étudiants, vendredi dernier. « Ça fait longtemps qu’on travaille là-dessus un petit peu en secret. C’est plaisant de lancer ça au grand jour », affirme Raphael, l’un des quatre membres du comité. De cette initiative découleront des séances d’information ainsi que des activités de prévention qui viendront éduquer les membres de la communauté scolaire vis-à-vis les effets secondaires du tabagisme et du vapotage.

Des risques méconnus pour la santé

Contrairement à la croyance populaire, le vapotage n’est pas sans risque pour la santé. Malgré leurs saveurs et odeurs attrayantes, les vapoteuses peuvent être dangereuses pour les adolescents, principalement en raison de la forte concentration de nicotine ou de THC qu’elles contiennent.

« Il y a une certaine désinformation liée au vapotage. Les jeunes et leurs parents ne sont pas au courant des produits nocifs qui se retrouvent dans la vapoteuse ni des risques encourus », exprime Vicky Diamond, l’une des membres du personnel de Forimont impliquée dans le projet.

Notons que les jeunes consommateurs de produits de vapotage sont plus susceptibles de développer une dépendance au tabagisme, des maladies pulmonaires et cardiovasculaires et des troubles de santé mentale notamment. « Il n’y a pas encore beaucoup d’études ni de données scientifiques pour nous démontrer les effets à long terme de la cigarette électronique parce que c’est un phénomène relativement nouveau », conclut Nancy Dompierre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média