Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 février 2022

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Zoé Witala lance son premier podcast

AMQUI

zoé witala

©Photo Gracieuseté - Zoé Witala

Si nous l’avons connu devant les caméras à la TVC de La Matapédia, voilà qu’on peut l’entendre dans cette nouvelle baladodiffusion qu’elle propose sur le Web.

Originaire d’Amqui, Zoé Witala présente « La vie d’après », une série balado de format audio dont elle signe le concept et l’animation.

Recherchiste de métier et passionnée de communications, Zoé Witala nous fait découvrir l’univers de la baladodiffusion et celui de la réalité après-cancer avec cette nouvelle production audio qui lui a valu un bel accueil du public et du milieu culturel. « Je suis Zoé Witala et j’ai survécu à un cancer du cerveau. La plupart du temps quand on aborde le sujet du cancer, on en parle comme une fatalité. Ici, on discute de ce qui se passe après parce que, oui, il y a une vie après et elle peut être ben belle », peut-on lire dans la prémisse du balado.

Elle-même en rémission d’un cancer depuis l’été 2019, la jeune animatrice nous propose huit épisodes qui mettent en lumière le parcours de survivants et survivantes à travers de franches discussions. Une histoire de cancer qui finit bien, voilà ce que Zoé souhaitait mettre de l’avant avec son premier balado. « En vivant mon cancer, j’ai trouvé qu’on ne parlait pas assez de ceux qui s’en sortaient […] Le mot cancer ça fait peur à tout le monde, je voulais changer le ‘mindset’ des gens avec des témoignages positifs », explique-t-elle.

Un balado bien accueilli

Consciente qu’il peut s’agir d’un sujet douloureux pour certains, Zoé espère inspirer ceux et celles qui traversent cette épreuve en ce moment, de même que ceux qui la traverseront. « C’est quand même une personne sur deux qui va être touchée par le cancer, donc qui va recevoir un diagnostic », souligne-t-elle en rappelant l’omniprésence du cancer au pays.

D’ailleurs, dans La Presse, le journaliste Dominic Tardif recommandait « La vie d’après » parmi les meilleurs balados à écouter, en janvier dernier. Une mention qui a évidemment plu à la principale intéressée. « J’étais super contente, c’est flatteur et gratifiant d’avoir l’approbation de mes pairs. » 

Pas plus tard qu’hier, le troisième épisode de La vie d’après est paru sur les plateformes Spotify et Apple. Bien qu’elle soit bien occupée avec son balado et son emploi de recherchiste, la Matapédienne n’exclut pas la possibilité de revenir devant les caméras éventuellement.

zoé witala

©Photo Gracieuseté

Le troisième invité de Zoé est le scripteur humoristique Stephane Aubry. Il nous parle des deux récidives qu’il a vécu.

Commentaires

15 février 2022

Johanne Banville

C'est merveilleux , les gens ont besoins de ce beau résultat , la vie apres ,. Nous on as vécu sans èquivale ( peut être pas les bons mots ) semblable . Leucémie de ma fille a 3 ans et demie . Et elle a 38 ans aujourd'hui et mis au monde mes 2 petites trésors . Je remercie le ciel , et oui la vie apres ça existe . ????

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média