Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 février 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un convoi de Matane et Amqui a défilé pour la fin des mesures sanitaires

COVID-19

Convoi

©Photo Gracieuseté

Le convoi des camionneurs a mobilisé plusieurs centaines de personnes qui étaient présentes dans le défilé, mais aussi sur le bord des routes et au point de ralliement à Rimouski.

À l'instar des manifestations à Ottawa et Québec, une centaine de camionneurs ont défilé de Matane et Amqui jusqu'à Rimouski pour réclamer la fin des mesures sanitaires.

Un premier convoi organisé par Adrien Ouellet à Amqui et un autre par Yannick Ouellet ont pris la route pour demander au gouvernement de mettre fin aux mesures sanitaires le plus rapidement possible. Pour les organisateurs, il s'agit de stopper la division et la discrimination, notamment en ce qui a trait au passeport vaccinal. « À Amqui, nous avions un comité d'accueil de gens qui nous appuyaient et tout le long de la route, dans les villages, nous avions des gens qui étaient dehors pour nous soutenir. C'était touchant à voir. »

Yannick Ouellet rapporte qu'il a reçu de nombreuses confidences de personnes qui avaient tous des histoires de division au sein de leur famille au sujet des vaccins. « Ça n'a plus de sens. Les gens étaient très émotifs puisque ça provoque des chicanes au sein des familles. D'autres se font intimider alors que certains ont même perdu leur emploi. Ça prend de l'ampleur et le gouvernement a le pouvoir de mettre fin à tout ça. »

L'organisateur du convoi matanais insiste sur le fait que les mesures restrictives actuelles, notamment sur l'accès aux commerces à grandes surfaces, n'ont aucune portée sur la propagation du virus. « Si le gouvernement souhaitait réellement limiter la propagation, il ne limiterait pas seulement l'accès des non-vaccinés aux grands commerces. C'est clairement un outil de division et pour forcer les gens à se faire vacciner alors que ça devrait être un libre choix. On se rappellera que la vaccination massive devait entraîner la fin de mesures, ce qui n'a pas été le cas. »

Quant à la suite des choses, Yannick Ouellet n'exclut pas d'organiser un autre convoi en compagnie des camionneurs du sud de la péninsule. D'ici là, l'entrepreneur matanais souhaite toujours que le gouvernement se range du côté des manifestants et qu'il mette fin aux mesures sanitaires une fois pour toutes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média