Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 janvier 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Petits rassemblements privés, reprise graduelle des sports et ouverture limitée des salles à manger

COVID-19

François Legault

©Photo Capture d'écran

François Legault a annoncé de légers assouplissements sur deux phases.

Le gouvernement provincial a annoncé quelques assouplissements des règles sanitaires afin de redonner un peu de souffle aux Québécois qui observent les consignes depuis maintenant 22 mois.

François Legault a qualifié ses assouplissements de « mollo », soit de petits relâchements qui sont toujours dictés par la prudence. Ainsi, dès le 31 janvier, il sera possible pour quatre personnes ou deux bulles familiales de se réunir à l'intérieur d'un logement. Quant aux résidences pour aînés, les aînés pourront recevoir, respectivement 4 personnes différentes, dont deux à la fois. Pour les CHSLD, le nombre de visiteurs différents amis passe de un à deux,

Le premier ministre a aussi annoncé que les salles à manger pourront rouvrir à 50 % de leur capacité avec un maximum de quatre personnes ou deux bulles par table. Évidemment, le passeport vaccinal est toujours requis.

Quant aux sports, ils pourront reprendre pour les jeunes 17 ans et moins à raison de 25 personnes par groupe. Toutefois, on interdit toujours la tenue de compétitions et de matchs. Les jeunes devront donc se contenter d'entraînements. Finalement, les musées pourront aussi rouvrir à 50 % de leur capacité dès le 31 janvier.

Publicité

Défiler pour continuer

François Legault a tout de même annoncé ce qui s'en vient pour la deuxième phase de déconfinement prévue pour le 7 février. Pour la culture, les salles de spectacles et les cinémas pourront reprendre leurs activités à 50 % de leur capacité pour un maximum de 500 personnes pour les grandes salles.

Les amis de Dieu seront aussi heureux d'apprendre que les lieux de culte pourront, eux aussi, reprendre leurs activités dès le 7 février à 50 % de leur capacité jusqu'à concurrence de 250 personnes. Le passeport vaccinal est toujours exigé dans ces endroits à l'exception des funérailles pour des raisons humanitaires.

Les centres d'entrainement et le sport pour les adultes ont été volontairement laissés de côté pour le moment. « Je sais que nous n'en n'avons pas parlé, mais la Santé publique nous a dit que ça viendrait dans une éventuelle troisième phase lorsque la situation dans les hôpitaux sera plus stable », a mentionné François Legault.

Finalement, le premier ministre Legault a parlé d'une refonte en profondeur du système de santé. Il a été question d'ajouter des incitatifs pour les quarts de travail de soir et de nuit, encourager le personnel actuel qui évolue à temps partiel à prendre un poste à temps plein et décentraliser les décisions vers les hôpitaux. François Legault a aussi soulevé le point de déplacer les interventions médicales mineures des urgences vers des cliniques de médecine familiale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média