Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

30 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Rassemblements interdits et retour du couvre-feu

COVID-19

Legault Arruda

©Photo Capture d'écran

Dr Horacio Arruda et le premier ministre François Legault.

Le gouvernement du Québec a assommé la population de nouvelles mesures sanitaire en annonçant le retour du couvre-feu et l’interdiction de tout rassemblement intérieur.

Le premier ministre François Legault a jeté une douche d’eau froide sur les Québécois en annonçant que le couvre-feu serait de retour dès le 31 décembre à 22 h jusqu’à 5 h le matin. Il a justifié cette mesure en mentionnant que c’était la façon la plus simple de s’assurer que tout le monde respecterait les règles interdisant les rassemblements intérieurs privés. Les policiers auront donc le pouvoir d’imposer des amendes de 1 000 à 6 000 $ à toute personne qui sera à l’extérieur de son domicile pendant le couvre-feu.

Par ailleurs, tous les rassemblements intérieurs sont dorénavant interdits à l’exception des gens seuls qui pourront avoir la visite d’une personne, comme c’était le cas lors du précédent couvre-feu. Ces interdictions de rassemblements s’étendent aux lieux de culte où toute activité à l’exception des funérailles sera proscrite dès le 31 décembre.

En ce qui a trait aux restaurants, le gouvernement a annoncé la fermeture des salles à manger. Les restaurateurs pourront continuer la livraison et les commandes pour emporter. Les commerces non-essentiels seront fermés le dimanche, Les activités sportives intérieures sont aussi suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Publicité

Défiler pour continuer

Finalement, l’école ne reprendra pas avant le 17 janvier, autant au primaire qu’au secondaire. Même scénario pour les cégeps et les universités.

François Legault a justifié ces mesures par l’explosion des cas, et plus particulièrement des hospitalisations qui sont à la hausse. Il a toutefois mentionné que le couvre-feu sera la première mesure à tomber lorsque la situation se sera stabilisée. Il a aussi laissé entrevoir que des mesures plus spécifiques pourraient être mises en place pour les personnes non-vaccinées. Par exemple, le passeport sanitaire pourrait être élargi à davantage d'endroits. Des détails supplémentaires seront dévoilés prochainement sur le sujet. "C'est pour protéger les non-vaccinés d'eux-mêmes tout en donnant plus d'avantages aux vaccinés. C'est une question d'équité. "

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média