Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

22 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les rassemblements à dix personnes demeurent permis jusqu'au 26 décembre

COVID-19

Legault

©Photo Capture d'écran

Le premier ministre du Québec, François Legault.

Le gouvernement du Québec a annoncé que les rassemblements privés passeront de dix à six personnes à partir du 26 décembre.

« Le Québec est frappé très fort par le variant Omicron, En seulement une semaine, on est passé de 2 700 cas à 6 300 cas hier. Et aujourd'hui, on devrait atteindre 9 000 cas. Les experts croient qu'il y aura une bonne augmentation des hospitalisations », a lancé le premier ministre Legault en début de conférence de presse.

C'est ainsi qu'il a mis la table pour l'annonce des nouvelles contraintes sanitaires qu'il offre aux Québécois. Ainsi, à partir du 26 décembre les rassemblements dans les résidences privées passent de dix à six personnes ou deux bulles familiales. Même scénario dans les restaurants où les tablées devront se limiter à six personnes ou deux bulles familiales. Rappelons que ces restaurants ont déjà dû encaisser l'annonce d'une réduction de leurs heures d'ouverture il y a à peine une semaine.

Le premier ministre a donc indiqué que les rassemblements à dix personnes étaient toujours permis pour le 24 et le 25 décembre, tout en appelant à la collaboration des Québécois de faire preuve de retenue ou de reporter ces fêtes à plus tard si possible. « Mais le plus important, ce sont les personnes de 60 ans et plus qui sont les plus vulnérables. L'idéal est évidemment de rester à la maison. C'est une question de jugement. Toutefois, si ces personnes veulent participer à ces rassemblements, on leur recommande fortement de limiter le nombre de personnes, de porter un masque, de garder ses distances et d'ouvrir régulièrement une fenêtre pour aérer. »

Publicité

Défiler pour continuer

Finalement, François Legault a insisté sur le fait que la troisième dose du vaccin est cruciale pour optimiser la protection contre le virus. Pour ce qui est d'éventuelles mesures aditionnelles, il n'est pas impossible qu'il s'en rajoute au cours des prochaines semaines si la situation continue de se détériorer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média