Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 décembre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Gueze lance un album par mois

ALBERTVILLE

gueze

©Photo archives l’avant-poste

Propriétaire du Studio Urubu d’Albertville, l’artiste multidisciplinaire Xavier Sénéchal (Gueze) œuvre dans l’univers de la production audiovisuelle et musicale.

Le 3 décembre dernier, l’artiste multidisciplinaire d’Albertville « Gueze » dévoilait son tout récent projet d’album expérimental minimaliste, en plus d’annoncer l’audacieux défi qui l’attend pour les prochains mois.

Xavier Sénéchal alias « Gueze » est plus créatif que jamais, lui qui le mois dernier lançait un album collaboratif avec François Paquet « De petites choses, patentes et gréements ». Vendredi dernier, 16 pièces instrumentales, tirées de son plus récent album « MALAUCOEUREUX », ont été publiées sur sa plateforme bandcamp.

Armé d’une guitare microtonale et de pédales d’effets, le multi-instrumentiste admet s’être plongé dans un état d’esprit pesant et sombre pour sa toute dernière œuvre musicale. L’album « MALAUCOEUREUX » a d’ailleurs vu le jour à la suite d’une longue improvisation spontanée enregistrée en 90 minutes par un matin d’automne. « Ça s’est fait naturellement. Depuis le printemps dernier, je peux me permettre de prendre le temps d’expérimenter, de passer plusieurs heures sur un concept que je pousse plus loin que d’habitude », explique l’artiste en nous parlant du défi d’enregistrement qu’il s’est donné.

Un album par mois

C’est ce même désir d’expérimenter et de transgresser les normes musicales qui l’a mené à réaliser un album par mois, pour les prochaines semaines. « Je me suis rendu compte en septembre que j’avais comme six albums de musique expérimentale de composés », lance le sympathique artiste autonome qui a l’habitude d’autoproduire sa musique en plus de signer l’enregistrement, les arrangements, le mixage et le mastering de ses albums.  

Le musicien matapédien fera un retour aux sources en s’offrant un album de musique métal, un style qui lui colle à la peau. « Celui qui va sortir le mois prochain c’est un projet plus intense, j’ai essayé de dépasser mes limites vocales dans un album métal assez flyé », explique-t-il en rajoutant que les sonorités fusionneront le style heavy métal et le punk hardcore.

Notons qu’il sera possible de voir Gueze à l’œuvre le 22 janvier prochain à la salle Jean-Cossette d’Amqui, dans le cadre d’un projet expérimental et collectif intriguant ralliant improvisation, musique métal et classique. « En me foutant des conventions, j’assume mon art et je reste cohérent avec mes convictions », conclut le productif artiste d’Albertville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média