Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

08 décembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Des rassemblements des Fêtes à 20 personnes… pour les vaccinés

COVID-19

Party

©Photo Depositphotos.com

Les rassemblements privés devront se faire à 20 personnes, préférablement entre gens vaccinés.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a confirmé des assouplissements pour la période des Fêtes alors que les Québécois pourront se réunir à 20 personnes dans les résidences privées.

Les attentes étaient grandes dans la population alors que le temps des Fêtes de l'an dernier avait été terni par de lourdes restrictions sanitaires ne permettant que de très petits rassemblements. Cette année sera différente alors que des rassemblements privés de 20 personnes seront permis dès le 23 décembre. On demande toutefois à ce que ces personnes soient vaccinées. Bien qu'il soit fortement suggéré que les participants aux rassemblements soient vaccinés, il ne s'agit pas d'une obligation sine qua non.

Le ministre Dubé a souligné que ces recommandations de la Santé publique doivent être perçues comme un guide, mais qu'il en tient aux Québécois de faire preuve de discernement. « Passer de dix à vingt, à l'échelle du Québec, ça fait beaucoup de personnes. C'est pourquoi on en appelle à la responsabilité des Québécois comme ils en ont fait preuve depuis bientôt deux ans. On veut tous arriver ensemble à Noël. Ainsi, malgré les incertitudes, je pense qu'il est important de récompenser les Québécois pour leur excellent travail sur le plan de la vaccination et du respect des règles. »

Le ministre de la Santé a aussi indiqué que l'assouplissement sur les rassemblements n'allait pas se terminer après le temps des Fêtes. Il a également mentionné que l'heure n'en était pas aux mesures coercitives. « Nous n'irons pas dans les partys privés voir si les gens sont vaccinés. Nous en sommes pas là. On se fie aux Québécois qui sont tellement responsables. Les gens savent le risque qu'ils prennent lorsqu'ils sont en contact avec une personne non-vaccinée. Évidemment que nous ne demandons pas aux gens d'exiger le passeport vaccinal dans leur maison. Ce sera à eux de faire leur propre arbitrage. »

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média