Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

24 novembre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Marc-Antoine Paquet devient le premier éleveur de volailles en région

SAINTE-FLORENCE

marc-antoine paquet

©Photo Gracieuseté

Le Matapédien Marc-Antoine Paquet est le premier récipiendaire du Programme d'aide au démarrage des Éleveurs de volaille dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Un agriculteur matapédien de 29 ans vient de se mériter un prêt de quota de 1 500 mètres carrés (m2) remis par le Programme d’aide au démarrage des Éleveurs de volailles du Québec (EVQ).

Après s’être lancé dans la production de quinoa en 2019, l’agriculteur céréalier de Sainte-Florence ajoute une nouvelle corde à son arc en se spécialisant dans l’élevage de poulets de chair. C’est en soumettant sa candidature au Programme d’aide au démarrage de l’EVQ que Marc-Antoine Paquet s’est avéré grand gagnant du tirage effectué parmi les cinq meilleurs projets soumis en 2020.

En remportant ce concours provincial, Marc-Antoine obtient alors un prêt de quota de production de volailles pour un bâtiment de 1500 m2 sur une période de 20 ans, dont une tranche de 300 m2 qui est donnée au producteur. Un projet d’envergure qui représentera une production d’environ 110 000 poulets par année, d’après le futur éleveur. « Ça représente entre 16 000 à 18 000 poulets par lots d’élevage selon la saison », précise celui qui fera du bien-être animal, une priorité.  

Le jeune agriculteur florencien devra rembourser l’EVQ à partir de sa 11e année de production, à raison de 120 m2 par an, et ce jusqu’à la fin de l’entente. Un coup de pouce bien accueilli par celui qui assure la quatrième génération d’agriculture chez la famille Paquet.

Une première en région

En plus de réaliser le rêve d’avoir son propre poulailler, Marc-Antoine Paquet devient le deuxième éleveur de poulets de chair dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Si le tiers des entreprises agricoles de La Matapédia sont spécialisées en production laitière et que la production d'oeufs de consommation gagne du terrain dans la MRC, celle de Marc-Antoine est la seule dans son créneau à l'heure actuelle.

« Je remercie mes parents de m'avoir transmis la passion pour l'agriculture, mon frère pour son aide dans mon plan d'affaires ainsi que mon amoureuse de toujours m'encourager. Merci également à Karine Turbide de Desjardins Vallée de La Matapédia et Mireille Sheehy conseillère en développement d’entreprise à la MRC de La Matapédia, sans qui je n'aurais jamais eu un aussi bon plan d'affaires. » Rappelons que Marc-Antoine s’est démarqué au terme d’un processus de sélection très rigoureux.

Actuellement identifiée sous le nom de « Ferme Paquet de plumes Inc. » l’entreprise avicole florencienne verra le jour sur une terre de la Ferme céréalière Paquet. La construction neuve de 1 500 mètres carrés débutera dès ce printemps. Pour le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de La Matapédia, Bruno D’Astous, cette nouvelle prouve une fois de plus que la relève agricole est prometteuse. « C’est une très très bonne nouvelle. Les regroupements de producteurs mettent en place des méthodes pour favoriser la relève, et quand la relève répond à cela, en montant des dossiers solides comme celui de Marc-Antoine, c’est encourageant pour le futur. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média