Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

05 novembre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Retour en classe pour les élèves d’Amqui

COVID-19

astuces parents, devoirs et leçons

Le mode d'enseignement à distance est levé, les jeunes reviendront en classe dès lundi.

Après deux semaines d’école en mode virtuel, les élèves des écoles Caron et Sainte-Ursule d’Amqui pourront enfin réintégrer leur classe dès le 8 novembre.

Devant l’obligation de fermer les classes en raison des éclosions de COVID-19, le Centre de services scolaire des Monts-et-Marées (CSSMM) annonce le grand retour des élèves à compter de ce lundi, 8 novembre. « Depuis plus de 48 heures, la situation est stable dans les deux écoles concernées, donc il n’y a pas de nouveau cas, malgré plusieurs épisodes de dépistage massif. […] C’est une excellente nouvelle, nous sommes heureux de pouvoir l’annoncer ce vendredi […] », a confirmé le directeur général du CSSMM, Alexandre Marion, qui se réjouit de l'accalmie. 

école ste-ursule

©Photo Gracieuseté

« Je pense que le pire est derrière nous »

Une vingtaine d’élèves des écoles primaires d’Amqui devront toutefois poursuive leur période d’isolement prescrite par la santé publique, au-delà du 8 novembre. « Si tout se passe bien, d’ici jeudi prochain, l’ensemble des élèves auront réintégré leur classe en présentiel », précise Alexandre Marion. Le même scénario s’applique aux élèves du groupe préscolaire de l’école de Val-brillant qui a été placé en isolement après une éclosion de COVID-19. « L’isolement se terminera dans le courant de la prochaine semaine, à moins que la situation s’aggrave », poursuit le porte-parole de la commission scolaire en parlant de la situation de Val-Brillant.

Or, les mesures sanitaires maximales seront maintenues dans l’ensemble des milieux scolaires du territoire matapédien. « Avec ces éclosions-là, la Matapédia a rejoint les 10 autres régions du Québec où il y a des mesures particulières qui ont été mises en place dans le réseau scolaire, le port du masque en tout temps dans les déplacements, dans les classes et dans le transport scolaire », conclut Alexandre Marion. Rappelons que les deux écoles primaires d’Amqui ont chacune frôlé les 50 cas de COVID-19 dans la foulée des éclosions. Quelque 500 élèves ont été placés en isolement préventif. Des cours à distance ont donc été offerts pendant deux semaines consécutives dans les écoles Caron et Sainte-Ursule.

Publicité

Défiler pour continuer

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média