Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

25 octobre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Le milieu communautaire de La Matapédia revendique de meilleures conditions

LA MATAPÉDIA

manif amqui

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Une vingtaine de représentants du milieu communautaire matapédien ont pris part à une marche pour manifester contre l’inaction du gouvernement legault.

14 organismes communautaires de la région font front commun pour réclamer davantage de financement et de soutien de la part du gouvernement Legault.

C’était jour de mobilisation dans La Matapédia, comme partout ailleurs au Québec dans le cadre du mouvement « Engagez-vous pour le communautaire ». Dans La Matapédia, une vingtaine d’acteurs du milieu communautaire matapédien ont déambulé dans les rues d’Amqui cet après-midi pour dénoncer les enjeux de sous-financement qui affectent leur organisme. Cette journée d’action « Coup de sifflet pour la CAQ ! » est la première d’une série de grèves, de fermetures et d’interruptions d’activités.

Il faut dire qu’avec l’aggravation de la détresse humaine et la pénurie de main-d’œuvre, les ressources communautaires peinent à répondre à la demande, qui elle, ne cesse d’augmenter. La mobilisation communautaire demande alors au gouvernement de réinvestir, tel que promis, dans les services publics et les programmes sociaux.

« Ça n’a pas été de tout repos pour tous les organismes la période de la COVID-19, nous avons été là et nous sommes toujours là pour les gens, pour la population. Maintenant, ce qu’on veut c’est d’être reconnus et d’avoir des sous supplémentaires », déclare Josée Carrier de la Corporation de Développement Communautaire (CDC) Vallée de la Matapédia.

Cette dernière rappelle que les organismes communautaires sont indispensables et qu’il est temps de concrétiser les promesses de la CAQ. « Nous sommes à bout de souffle, il manque énormément de ressources humaines et c’est en partie dû au sous-financement », poursuit la porte-parole des organismes matapédiens.

Ayant suspendu leurs activités une partie de la journée, rappelons que les 14 organismes matapédiens ont organisé une marche en plein cœur de la ville d’Amqui afin de lancer un cri du cœur. Une lettre a aussi été envoyée aux députés du Bas-Saint-Laurent ainsi qu’à la ministre responsable de la région.

manif amqui

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média