Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 octobre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Éclosions de COVID-19 : 39 nouveaux cas dans La Matapédia

LA MRC DE LA MATAPÉDIA

école ste-ursule

©Photo Gracieuseté

L’étau se resserre sur le territoire de La Matapédia alors que 39 nouveaux cas positifs de COVID-19 se sont confirmés au cours de la fin de semaine.

Dans la foulée des éclosions de COVID-19 dans les écoles Caron, Sainte-Ursule et Armand-Saint-Onge, plusieurs centaines de personnes se sont rendues à la nouvelle clinique de dépistage de masse d’Amqui au cours de la fin de semaine, tel que demandé par la santé publique. Selon le bilan journalier du CISSS du Bas-Saint-Laurent dévoilé ce matin, 39 nouveaux cas se sont ajoutés durant la fin de semaine.

Puisque la situation demeure précaire dans les milieux scolaires concernés par les récentes éclosions, le Centre de services scolaire des Monts-et-Marées (CSSMM) a pris la décision de maintenir les deux écoles primaires d’Amqui fermées et de basculer en enseignement virtuel jusqu’au 1er novembre.

Bien que les cours se poursuivent normalement à l'école secondaire Armand-St-Onge, le port du masque en tout temps demeure en vigueur pour limiter la propagation. Cette mesure sanitaire est aussi d’actualité dans certaines écoles du CSSMM, notamment du côté de Val-Brillant, où une personne a reçu un test positif à la COVID-19, et à Lac-au-Saumon, où quatre cas ont été confirmés.

Publicité

Défiler pour continuer

Tous les élèves de même que le personnel des écoles de Val-Brillant et Lac-au-Saumon doivent également se soumettre à un test de dépistage. Le porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel, se désole toutefois de constater que certains parents n’ont pas pris les consignes de la santé publique au sérieux. « La grande majorité des gens ont bien répondu, mais ce qu’on me dit, c’est que certains parents ne sont pas venus faire dépister leurs enfants », déplore-t-il en réitérant l’importance du test de dépistage dans cette période de propagation accrue.

 

Éclosion à l’usine Uniboard 

Le coronavirus ne frappe pas seulement les milieux scolaires puisqu’il a fait son entrée dans une importante entreprise de la région, soit l’usine Uniboard de Sayabec. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent confirme que trois travailleurs d’un même département sont contaminés par le coronavirus. « L’usine avait déjà de très bonnes mesures. Nous leur avons demandé de faire certains ajustements additionnels », explique Gilles Turmel du CISSS en soulignant la bonne collaboration de l’entreprise sayabécoise.

Le dépistage massif se poursuit, sur rendez-vous, dans les locaux du Club de 50 ans et plus d’Amqui situés au 91 rue du Collège à Amqui. Les gens sont invités à réserver leur rendez-vous en ligne ou en composant le 1 877 644-4545. Rappelons que la clinique de dépistage de l’Hôpital d’Amqui est actuellement hors service, le temps d’opérer la clinique de dépistage de masse.

uniboard

©Photo l'Avant-Poste

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média