Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 octobre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Vaccination : les élus matapédiens prennent le taureau par les cornes

COVID-19

matapédia

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent et les élus de La Matapédia ont convoqué les médias à l’Agora d’Amqui, en fin d’avant-midi, afin de lancer un appel à la mobilisation citoyenne face à la COVID-19.

Avec la recrudescence des cas de COVID-19 dans La Matapédia, les élus de la région et le CISSS du Bas-Saint-Laurent lancent un cri du cœur pour rappeler que le combat n’est pas encore terminé.

À l’heure actuelle, la Matapédia arrive au deuxième rang des MRC les plus contaminées par la COVID-19 dans le Bas-Saint-Laurent, avec 11 cas actifs en date d’aujourd’hui. Bien que le taux de vaccination de La Matapédia soit passé de 73,3 % à 77,4% en une semaine, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit du plus faible taux de couverture vaccinale parmi toutes les MRC de la région.

Au cours du dernier mois, une vingtaine de cas positifs ont été dépistés dans La Matapédia et la grande majorité n’était pas adéquatement vaccinée, selon les informations du CISSS du Bas-Saint-Laurent. C’est ce constat bien précis qui soulève l’inquiétude des experts de la santé et des élus de La Matapédia.

 

D’autant plus qu’avec le manque de main d’œuvre, une éclosion de COVID-19 ferait l’effet d’une bombe ici dans le centre hospitalier de la Vallée, selon Dr Mélanie Blanchette, qui a tenue à souligner les enjeux des plus petits hôpitaux comme celui d’Amqui. « Ça touche toutes les tranches d’âge », a-t-elle rappelé en parlant du sérieux de la maladie. « Il faut faire confiance à la Santé publique », a poursuivi la médecin d’Amqui.

Dans son appel à la mobilisation, la préfète de la MRC de La Matapédia n’a pas hésité à aborder l’importance de se faire vacciner adéquatement pour un retour à la normale. « La Matapédia a toujours revendiqué des services de proximité, qu'ils soient scolaires, de santé, économiques ou communautaires. Ces services sont déjà fragilisés par la pandémie et nos choix individuels et collectifs sont d'autant plus importants pour la suite des événements. C'est en santé que nous voulons nos gens, nos entreprises et nos organisations, soyons donc de la solution. »

 

chantale lavoie

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Chantale Lavoie, préfète de la MRC de La Matapédia

Même chose pour le maire de Saint-Alexandre-des-Lacs, Nelson Pilote, qui est allé d’un discours plus personnel en racontant quelques anecdotes liées aux dommages collatéraux de la COVID-19. « J’ai des petits-enfants et ça a pris un an avant que je puisse les revoir. On est tous tannés, oui, mais pour le moment, le seul moyen de s’en sortir, on le sait, c’est par la vaccination. »

Dans un autre angle, Nelson Pilote a raconté une situation vécue dans son village, où un employé agricole non vacciné a été déclaré positif à la COVID-19. « Pour un agriculteur, perdre un employé et être isolé 14 jours, c’est une catastrophe », lance-t-il. « Oui on a été relativement épargnés et chanceux jusqu’à présent, pas de cas graves, ni de décès. Mais il ne faut pas attendre d’en arriver là », a-t-il conclu.

 

nelson pilote

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Nelson Pilote, maire de Saint-Alexandre-des-Lacs.

Le maire d’Amqui, Pierre D’Amours, emboite le pas en incitant la population à poursuivre dans la voie de la vaccination. « Tous les efforts doivent être déployés afin d'augmenter le taux de vaccination. Cela aura un impact économique fort positif dans tous les commerces où le passeport vaccinal est exigé. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média