Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

04 octobre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Pas d’élections dans six municipalités de La Matapédia

ÉLECTION MUNICIPALE

Sayabec

©Photo archives - l’Avant-Poste

Parmi les 18 municipalités matapédiennes, six n’auront pas à organiser une élection le 7 novembre prochain.

Les citoyens de Sainte-Marguerite-Marie, Saint-Alexandre-des-Lacs, Albertville, Lac-au-Saumon, Saint-Moïse et Saint-Noël n’auront pas à exercer leur droit de vote le 7 novembre prochain puisque les membres du conseil municipal ont tous été élus sans opposition.

Le 1er octobre dernier marquait la fin des mises en candidature en vue des élections municipales québécoises. Dès lors, les membres de six conseils municipaux du territoire matapédien ont automatiquement été réélus, puisqu’aucun nouveau candidat ne s’est manifesté avant la date limite.

La mairesse de Sainte-Marguerite-Marie, Marlène Landry, et les six conseillers de la paroisse ont donc été réélus sans opposition, vendredi dernier. Le même scénario s’est produit à Albertville, Lac-au-Saumon, Saint-Alexandre-des-Lacs, alors que Martin Landry, Gérard Grenier et Nelson Pilote ont été reconduits à la mairie.

Du côté de Saint-Noël, un nouveau maire a été élu par acclamation. Il s’agit de monsieur Gilbert Marquis. À Saint-Moïse, Paul Lepage a pour sa part cédé sa place à Patrick Fillion, le nouveau maire élu sans opposition. Rappelons que Paul Lepage avait annoncé cet été son retrait de la politique municipale, après 41 ans de loyaux services.

Place aux élections municipales

Le droit de vote pourra toutefois être exercé dans douze municipalités de La Matapédia. À Amqui, les électeurs devront élire une nouvelle personne à la mairie parmi les trois candidatures soumises, soient Sylvie Blanchette, Normand Boulianne et Jean-Yves Fournier. Les autres membres du conseil ont toutefois été élus par acclamation. Trois nouveaux visages, Elaine A. Guilbault, Pier-Luc Denoncourt et Luc Daigle se joignent à l’équipe. Sarah-Josée Fournier, Égide Charest et Richard Leclerc conservent leurs postes de conseillers.

Si le maire de Sayabec, Marcel Belzile, a été élu sans opposition, les postes de conseiller feront l’objet d’une lutte à deux dans les districts #1, #2 et #6. Jasmin Dumais, Rémi Carrier et Lorenzo Ouellet tenteront de gagner leur place comme conseillers. Joannie Lajoie, Patrick Santerre et Marie Element conservent quant à eux leurs sièges au conseil municipal de Sayabec.

À Causapscal, le départ du maire André Fournier laissait le siège vacant. Il est désormais comblé par Réjean (Félix) Lagacé, la seule candidature reçue à la mairie. Les citoyens de Causapscal devront toutefois élire deux nouveaux conseillers municipaux. Réélu sans opposition, le maire de Val-Brillant, Jacques Pelletier, poursuivra le travail amorcé dans sa municipalité. Il en va de même pour le maire de Saint-Damase, Martin Carrier, et le maire suppléant de Sainte-Irène, Sébastien Lévesque.

À Sainte-Florence, Claude Marineau tentera de prendre le siège de Carol Poitras à la mairie. Une lutte à trois s’annonce pour la mairie de Saint-Cléophas, Saint-Léon-le-Grand et Saint-Tharcisius. À Saint-vianney, Jean-Pierre Dolembreux tentera de déloger le maire sortant Georges Guénard. Le même scénario se fait remarquer dans le village de Saint-Zénon-du-Lac-Humqui, alors que Danny Rioux s’oppose au maire Gino Canuel.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média