Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

30 septembre 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les salles avec places assises assignées pourront rouvrir à pleine capacité

COVID-19

Christian Dubé

©Gracieuseté - Émilie Nadeau - L'Avant-Poste

Christian Dubé a annoncé des assouplissements pour les salles avec places assises.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé que les salles avec places assises assignées pourront, dès le 8 octobre, accueillir du public jusqu'à pleine capacité.

Cet assouplissement des mesures sanitaires s'applique à toutes les salles dont les places assises sont assignées. On pense autant à des salles de spectacle, des amphithéâtres sportifs et des cinémas. « On veut que les Québécois qui sont doublement vaccinés continuent de retrouver une certaine normalité », a lancé Christian Dubé.

Ces allègements touchent également les cérémonies de graduation, les assemblées, les congrès, les conférences et les réunions. Les deux seules exigences qui demeurent sont le port du masque en tout temps et être détenteur d'un passeport vaccinal. On explique que ces assouplissements sont possibles en raison de la situation épidémiologique qui est jugée sous contrôle et en raison du faible taux de transmission dans ce type d'événements puisque les interactions sont plus rares que dans une résidence privée ou un bar par exemple.

Les orchestres, chorales et harmonies pourront dorénavant avoir 100 participants sur scène, mais les chanteurs et les musiciens d'instruments à vent devront conserver une distance de deux mètres entre eux. Le même principe s'applique dans les arénas si l'organisateur de l'événement peut s'assurer d'assigner des places aux spectateurs.

Publicité

Défiler pour continuer

« Même dans un sport non professionnel, si l'organisation imputable donne des places assises et s'assure du port du masque, on peut éliminer la limite de personnes dans cet endroit », a précisé le directeur de la santé publique, Dr Horacio Arruda.

Ces assouplissements signifient aussi l'élimination des bulles familiales et des sièges vacants entre les spectateurs. Les mêmes normes s'appliqueront pour les représentations extérieures, en autant qu'il s'agisse de places assises.

À quand la fin du port du masque en public?

Par ailleurs, la porte a enfin été ouverte sur la possible disparition du port du masque dans les lieux publics. À cet effet, le ministre de la Santé a précisé que cette décision sera revue lorsque davantage d'informations seront disponibles sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans. « C'est une masse de population importante et lorsqu'elle sera vaccinée, c'est sûr qu'on pourra penser à éliminer certaines mesures sanitaires », a fait savoir Dr Arruda.

Le ministre Dubé a aussi ouvert la porte à d'autres allègements dans un mois si le bilan épidémiologique demeure stable comme en septembre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média