Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 septembre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Le MTQ étudie l’intersection de Lac-au-Saumon

SÉCURITÉ ROUTIÈRE

lac-au-saumon

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le ministère des Transports du Québec se penche plus sérieusement sur l’enjeu de sécurité entourant l’intersection de la route 132 à Lac-au-Saumon.

Après avoir rencontré les élus matapédiens concernés par la dangerosité de l’intersection des routes 132, Saint-Edmond et Saint-Alexandre, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a finalement lancé une étude de sécurité à Lac-au-Saumon.

À la demande générale, le ministère des Transports s’est penché sur le dossier préoccupant de l’intersection ayant fait l’objet de nombreux accidents, parfois mortels. Dans la foulée de la tragédie du 5 août dernier, le député Pascal Bérubé et les maires des deux municipalités concernées ont initié une rencontre avec la direction du MTQ afin de discuter des possibles solutions à apporter sur la route 132.

Étude en cours

Si plusieurs redoutaient de longs délais en ce qui concerne le suivi du dossier, le ministre des Transports, François Bonnardel, a confirmé le sérieux de l’enjeu en annonçant une démarche d’étude en cours. Le MTQ a confirmé hier, par voie de communiqué, la tenue d’une série d’analyses liées à la circulation, la vitesse, la signalisation et la visibilité du secteur notamment. « Bonne nouvelle, ma demande et celle des maires de Lac-au-Saumon et de Saint-Alexandre-des-Lacs a été entendue par le ministre des Transports du Québec », s’est réjoui le député Pascal Bérubé.

« Assurer le transport sécuritaire des usagers de la route et de leur famille est une priorité pour votre gouvernement. C'est pour cette raison que nous allons de l'avant avec cette étude. Il s'agit d'une étape indispensable afin d'établir des mesures spécifiques à mettre en place pour la sécurisation de cette intersection de la route 132. » -François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

Selon les récentes données du MTQ, en moyenne 6 900 véhicules empruntent quotidiennement l’intersection dont il est question. Le camionnage y représente 11,9 % de l'achalandage. Depuis la dernière tragédie, un radar temporaire a été installé sur la route 132 aux abords de l’intersection. Le maire de Lac-au-Saumon, Gérard Grenier, affirme que de nouvelles enseignes feront leur apparition cet hiver afin d’améliorer la signalisation des entrées de Lac-au-Saumon et de Saint-Alexandre-des-Lacs. Des panneaux à message variable se feront également remarquer prochainement, selon le maire.

En ce qui concerne les améliorations permanentes à apporter, le MTQ statuera une fois le rapport du récent accident mortel connu. Dès lors, le MTQ posera des actions en fonction des recommandations formulées par le coroner. Selon Gérard Grenier, toutes les solutions possibles ont été discutées lors de la première rencontre avec le MTQ. La diminution de la limite de vitesse, l’ajout d’une lumière et la construction d’un carrefour giratoire sont notamment apparus comme solutions, d’après ce dernier. Rappelons qu’en 2017, le conseil municipal de Lac-au-Saumon avait adressé une première demande au MTQ afin de réduire la limite de vitesse et améliorer la visibilité du secteur.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média