Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

23 septembre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Jean-Yves Fournier s’ajoute dans la course à la mairie d’Amqui

ÉLECTION MUNICIPALE 2021

jean-yves fournier

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Jean-Yves Fournier est le troisième candidat à la mairie d’Amqui.

Un troisième candidat a récemment déposé sa candidature officielle au poste de maire de la Ville d’Amqui. Il s’agit de l’ancien directeur des loisirs, Jean-Yves Fournier.

Retraité depuis bientôt deux ans, Jean-Yves Fournier annonce qu’il briguera la mairie d’Amqui au scrutin du 7 novembre prochain face aux conseillers municipaux Normand Boulianne et Sylvie Blanchette. Tout comme ses adversaires, monsieur Fournier est en pleine connaissance de cause, lui qui a travaillé près de 44 ans pour le service des loisirs de la Ville d’Amqui.

Âgé de 71 ans, ce dernier souhaite de nouveau s’impliquer dans sa municipalité, mais cette fois-ci, à titre de maire. C’est le désir de développer non seulement sa ville, mais l’ensemble de la région qui l’a amené à tenter sa chance. Parmi les engagements au cœur de sa campagne, l’aspirant maire entend améliorer l’industrie touristique en développant notamment le Parc régional de la Seigneurie du Lac Matapédia et le Camping d’Amqui.

Bien au fait des problèmes de main d’œuvre en région, le candidat entend consulter les commerçants et entrepreneurs locaux en ce qui a trait à la relance économique. Monsieur Fournier aborde également la responsabilité climatique, qui sera au centre de ses idéaux, notamment en verdissant les quartiers, en misant sur le transport durable et en préservant les milieux naturels. Parmi ses autres engagements, Jean-Yves Fournier souhaite offrir un gel de taxes résidentielles et commerciales pour les deux premières années du mandat.

« Je veux, avec les conseillers et conseillères, développer une ville où les gens se sentent écoutés, où nous allons à la rencontre des gens et où nous sommes en proximité avec eux, avec un sentiment d’appartenance fort à cette ville qui m’est chère. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média