Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 septembre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Val-Brillant bouclera un autre projet colossal

TRAVAUX

village Val-Brillant

©Photo Gracieuseté – Municipalité de Val-Brillant

Les travaux de mise aux normes des eaux usées ont été autorisés le 25 août dernier par le ministère de l’Environnement.

Jugé non conforme depuis 1987, le système de traitement des eaux usées de Val-Brillant pourra enfin être mis aux normes puisque le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a autorisé les travaux dernièrement.

Après la correction de la route 132, la municipalité de Val-Brillant s’apprête à concrétiser un autre dossier qui dort depuis longtemps. Les travaux de mise aux normes des ouvrages d’interception et de traitement des eaux usées débuteront ainsi dès le printemps 2022. « Ces travaux-là devaient commencer en 1987, c’est l’année de naissance de mon fils », souligne le maire de Val-Brillant, Jacque Pelletier, visiblement heureux de pouvoir concrétiser un second « gros morceau » dans la cadre de son deuxième mandat.  

Les étoiles enfin alignées

Bien que le financement du projet ait été accordé en 2012, le nerf de la guerre reposait sur l’emplacement des nouveaux étangs aérés. « Le terrain choisi se trouve à l’arrière du cimetière, mais plus haut que les étangs actuels », précise le maire de la municipalité. L’estimation des coûts du projet n’est toutefois pas connue à l’heure actuelle. La municipalité publiera l’appel d’offres pour la réalisation des travaux en décembre. Rappelons que la subvention accordée en 2012 s’élevait à près de 4,5 millions de dollars.

Autre bonne nouvelle, la mise aux normes des eaux usées viendra débloquer certains projets domiciliaires qui étaient restés sur la glace au fil des années. « L’autorisation du Ministère de l’Environnement pour les étangs aérés est une étape très marquante puisqu’elle permettra de nombreuses possibilités tant du côté du développement résidentiel que du côté du camping municipal », conclut celui qui sollicitera un troisième mandat le 7 novembre prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média