Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 août 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Feux de forêt : des Matapédiens en renfort dans l’Ouest canadien

SOPFEU

feu de forêt

©Photo Gracieuseté - SOPFEU

Cliché d’un pompier de la SOPFEU en action sur le territoire de Sun Peaks, en Colombie-Britannique.

Deux pompiers forestiers de La Matapédia figurent parmi les effectifs québécois déployés en Colombie-Britannique pour maitriser les imposants feux de forêts.  

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) prête main forte à la Colombie-Britannique en déployant un nombre record de ressources à l’extérieur du Québec. Si la SOPFEU a sollicité l’aide des pompiers de l’Ouest pour les feux de la Côte-Nord en début de saison, voilà que leurs confrères de la Colombie-Britannique accueillent, à bras ouverts, les renforts du Québec.  

« Lorsque juillet est arrivé, nos indices commençaient à descendre, on avait moins d’incendies ici sur le territoire, mais la situation s’aggravait dans l’Ouest canadien. Nous avons déployé des ressources à sept ou huit reprises un peu partout dans les provinces de l’Ouest, en Alberta, au Manitoba, en Ontario et en Colombie-Britannique », affirme Isabelle Gariépy, agente à la prévention et aux communications chez la SOPFEU.

Cette dernière explique qu’une étude est d’abord effectuée avant de monopoliser les volontaires de différentes bases québécoises. « Lorsque des besoins sont formulés par une autre province, on analyse d’abord la situation chez-nous pour s’assurer de garder des effectifs ici au Québec avec d’envoyer nos pompiers », rassure-t-elle. Le dernier convoi de la SOPFEU déployé en Colombie-Britannique représentait quelque 153 personnes, la plupart étant des pompiers forestiers et combattants auxiliaires.

SOPFEU

©Photo Gracieuseté

La lutte contre le brasier s'avère ardue.

Deux braves volontaires de La Matapédia

Deux citoyens de La Matapédia participent d’ailleurs à ces missions en tant que pompiers forestiers. Pascal Gaudet de Lac-au-Saumon combat présentement les quelque 250 foyers d’incendie qui ravagent les forêts de la Colombie-Britannique. Fraîchement de retour en sol québécois, Guillaume Otis-Lizotte a généreusement accepté de nous partager son expérience à l’extrémité Ouest du Canada

« Le travail sur place est différent du Québec. Le combustible est différent, il n’y a pas beaucoup de cours d’eau pour installer nos pompes. On doit s’adapter quotidiennement. Aussitôt une bordure d’incendie maitrisée on change d’endroit, donc tout est à recommencer. Les techniques de travail et de combat changent d’une journée à l’autre. La tente est confortable le soir », révèle le sapeur matapédien qui doit cohabiter avec la fumée, jour et nuit, pendant 14 jours.

guillaume otis

©Photo Gracieuseté

Guillaume Otis-Lizotte lors d'un bref moment de répit en Colombie-Britannique.

Guillaume admet que le mandat n’est pas seulement exigeant physiquement, mais parfois émotionnellement. « Ici au Québec, la forêt est souvent loin des habitations, tandis que là-bas, des villages entiers sont évacués. Ça nous fait un petit quelque chose dans l’estomac », conclut le chef de lutte qui en est à sa dixième année d’expérience. Le pompier aguerri envisage un retour dans l’Ouest la semaine prochaine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média