Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

23 août 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

La Cordonnerie Leblondin passe le flambeau

AMQUI

biosurnaturel

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le cordonnier Jean-Claude Gagné passe le flambeau à l’entreprise matapédienne Bio-surnaturel qui ouvre sa première boutique physique.

Le cordonnier Jean-Claude Gagné tire sa révérence après 44 ans de services sur la rue du Pont, à Amqui. L’entreprise Bio-surnaturel prend la relève en revêtant une nouvelle vocation.

Le 4 août dernier, les proches du nouveau retraité se sont réunis au Café-inn, un endroit significatif pour celui que l’on surnomme « Le blondin ». En guise d’hommage, la famille de Jean-Claude Gagné a enchaîné les discours en rappelant ses débuts au 36 rue du Pont, soit son premier local commercial. « Il travaillait le cuir, il n’était pas cordonnier de formation. Il a même formé un autre cordonnier qui travaille maintenant à Québec », a exprimé sa femme Doris. « 44 ans, ça ne s’oublie pas », a-t-elle poursuivi.

Autodidacte et audacieux

En plus de s’instruire par lui-même, le cordonnier autodidacte s’est lancé en affaires très tôt en carrière. « À 24 ans, il était propriétaire d’une maison, de la cordonnerie et d’un immeuble à logements. », a fièrement souligné sa fille Marie-Noël. « Je suis fier de ce que j’ai réalisé, je suis fier de ma famille », a lancé le principal concerné. Installée au 31 rue du Pont depuis 1998, la Cordonnerie Leblondin n’aura finalement pas trouvé preneur pour assurer une continuité du service. En revanche, l’entreprise Bio-surnaturel est apparue comme une relève prometteuse aux yeux de Jean-Claude. 

jean-claude gagné

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Jean-Claude Gagné s'est rendu dans ses anciens locaux désormais occupés par Bio-surnaturel.

Toujours propriétaire de l’immeuble, monsieur Gagné a officiellement passé le flambeau à Bio-surnaturel, en juin dernier. « Dès qu’on a mis les pieds ici, on est tombé en amour. Tout était parfaitement divisé, on se sent bien », a précisé la propriétaire de l’entreprise spécialisée en produits et soins artisanaux. « On commençait à manquer d’espace à la maison dans notre atelier. La demande était là, nos clients se demandaient où trouver nos produits. On s’est dit, ça y est, c’est le temps de se lancer. Ça faisait un petit bout qu’on y pensait », conclut l’entrepreneure en ajoutant que ses nouveaux locaux renferment les créations de plusieurs artisans d’ici.

bio-surnaturel

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Tout comme son prédécesseur, Bio-surnaturel est une affaire de famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média