Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

09 août 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

36 ans de dévouement envers les adolescents

SAYABEC

sayabec

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Line Chouinard dévoile le résultat du nouveau projet mené par la Maison des jeunes de Sayabec, « La Remorque Santé ».

Votre hebdo local rend hommage aux personnalités inspirantes de la région qui se démarquent dans divers domaines. L’Avant-Poste est allé à la rencontre de la directrice de la Maison des jeunes (MDJ) de Sayabec, Line Chouinard, qui entame sa 36e année de service au sein de l’organisme.

Même à l’aube de sa carrière dans les années 80, une voie se dessine devant la Sayabécoise, soit celle de travailler avec la clientèle adolescente. « Je venais d’obtenir mon diplôme d’études collégiales en travail social. Ce n’était pas clair dans ma tête où je voulais travailler, mais une chose était claire, j’allais travailler avec les ados. »  La jeune diplômée de l’époque fait ses débuts à la Polyvalente de Sayabec, comme stagiaire. Son passage remarqué dans l’établissement scolaire lui vaut un appel déterminant. « J’ai été appelée pour un poste ouvert à la Maison des jeunes de Sayabec. À ce moment-là, ça ne faisait pas un an que la Maison des jeunes était ouverte », rappelle-t-elle.

La femme aux 1001 projets

D’abord engagée comme coordonnatrice de la MDJ, Line Chouinard concrétise une foule de projets d’envergure au fil des années, et ce, dans l’optique d’améliorer le bien-être des jeunes. Que ce soit pour organiser des voyages, événements ou journées thématiques, ce ne sont pas les idées qui manquent. Parmi ses plus grandes réalisations, Line place la construction de la Maison des jeunes, dans son emplacement actuel, en tête de liste.

D’ailleurs, Line est sur le point de finaliser l’un des plus audacieux projets de sa carrière, soit un « Food Truck santé » qui sera opéré par les jeunes qui fréquentent la MDJ. « Dès l’automne, nous formerons un groupe de jeunes qui sera en charge de la remorque et de tout ce que ça implique, de la confection des repas, aux achats, jusqu’à la comptabilité. Le but c’est de leur faire vivre une expérience entrepreneuriale », explique la dynamique directrice en ajoutant qu’un adulte supervisera les opérations.

line chouinard

©Photo Gracieuseté

Line Chouinard est au service de la jeunesse sayabécoise depuis 1985.

L’évolution des générations

Bien que les habitudes et les mœurs aient évolué depuis ses débuts, pour Line Chouinard, rien n’a changé entre les générations. « Les ados n’ont pas changé, ils ont besoin d’encadrement, de modèle adulte et surtout d’amour. La recette ne change pas avec le temps. Ils sont simplement différents, mais un ado restera toujours un ado », révèle la dame au grand cœur.

En 36 ans, Line Chouinard a su relever les défis et obstacles qui se sont dressés devant l’organisme sayabécois. La menace de fermeture a même déjà plané sur la MDJ en raison du manque de main-d’œuvre causé par le sous-financement des Maisons de jeunes québécoises. « Avec l’augmentation de financement des deux dernières années, on peut maintenant se permettre d’offrir de meilleures conditions et d’être plus concurrentiel », rassure-t-elle. Rappelons qu’entre octobre 2016 et février 2017, la Maison des jeunes de Sayabec a été la cible de plusieurs cambriolages. Près de 10 000$ de matériel y ont été dérobés. 

L’optimiste et proactive directrice admet toutefois avoir vécu difficilement l’année 2020 et les nombreuses adaptations qu’elle aura engendrées. « Comme j’adore être en contact avec les gens, j’ai trouvé ça très difficile durant la pandémie. On a fait de l’animation en ligne, on a tenté d’aller chercher les jeunes, mais ça n’a pas été fructueux. Les jeunes préféraient être en présentiel. »

Cette dernière salue la grande résilience des jeunes depuis les derniers mois. « Les jeunes, je leur lève mon chapeau parce qu’on n’a jamais eu de problème à faire respecter les règles sanitaires. On avait même des jeunes qui sont venus faire leurs cours à distance ici à la MDJ parce qu’ils préféraient venir ici plutôt que d’être seuls à la maison », conclut-elle.

line chouinard

©Photo Gracieuseté

Les proches de Line Chouinard ont souligné ses 36 années de dévouement envers la MDJ de Sayabec.

Êtes-vous satisfaits du résultat des élections fédérales de lundi dernier?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média