Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 juillet 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un verger de camerises voit le jour à Saint-Alexandre-des-Lacs

AGROTOURISME

camerises

©Photo Gracieuseté - Elisabeth Marcoux - Photographe

Mario Lamarre et ses deux fils, Jonathan et Michael, unissent leurs forces pour former l’entreprise Camerises Majomik.

Trois membres de la famille Lamarre se sont lancés dans la culture de camerise, ce petit fruit méconnu aux nombreuses vertus.

Désireux de faire renaître les terres ancestrales du domaine familial, les apprentis agriculteurs ont planté les premiers arbustes en 2019. Trois ans plus tard, le projet agricole prend enfin son envol. Pas moins de 9 000 camerisiers recouvrent les terres du rang Saint-Alfred.

Déjà bien apparents, les petits fruits bleus atteindront le niveau de maturité voulu prochainement. « Dans une semaine, les fruits auront développé leurs sucres et leur saveur », explique Michael, l’un des trois piliers du projet.

Parmi les variétés priorisées, on retrouve principalement la camerise « Aurora », la plus sucrée et la « Honey bee », plus acidulée que la précédente. Les nouveaux maraîchers s’attendent à un bon rendement pour leur première année d’activités. « On vise à peu près deux kilos par arbre », indique Mario Lamarre. L’autocueillette des camerises Majomik devrait débuter dès le 24 juillet prochain. D’ici là, il est possible de déguster une crème glacée à la camerise 100% matapédienne au Bar Laitier La Banquise d’Amqui.

Camerises

©Photo Facebook Camerises Majomik

La saveur de la camerise est un heureux mélange entre le bleuet, la framboise et le cassis.

 Nouvelle destination agrotouristique

Située à proximité de la Ferme apicole Vallée fleurie et non loin de la Chute à Philomène, l’entreprise Majomik s’ajoute aux attraits de la petite municipalité matapédienne. Majomik est également le troisième producteur officiel de camerises en région, le plus près étant dans la MRC de Témiscouata. Les ambitieux entrepreneurs envisagent plusieurs avenues intéressantes au niveau du marché de la transformation. Une cidrerie et une boutique pourraient voir le jour sur les lieux éventuellement, selon les principaux concernés. Les propriétaires poursuivront la vente du fruit frais et congelé, en plus d’ouvrir les portes de Majomik à la population pour l’autocueillette.

« C’est le fruit idéal pour La Matapédia, c’est parfait pour notre climat. Les plants durent longtemps, ils peuvent vivre jusqu’à 25 ans, même 30 ans. C’est du long-terme », affirme l’aîné des trois. En plus de miser sur le long-terme, la famille Lamarre favorise une culture de fruit biologique. « On utilise seulement des engrais biologiques, pas de pesticide, on n’utilise rien qui puisse être nocif pour l’environnement », affirment les frères Lamarre. Pour suivre le développement de cette nouvelle entreprise matapédienne, veuillez visiter la page Facebook Camerises Majomik.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média