Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 juillet 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

La chasse aux « cailloux du bonheur » est lancée dans la Vallée

ACTIVITÉS LA MATAPÉDIA

cailloux

©Photo Facebook – Les Cailloux du bonheur

Plusieurs centaines de cailloux colorés seront dispersés au travers les 18 municipalités de La Matapédia.

La Corporation de Développement Communautaire (CDC) Vallée de La Matapédia déploie le concept « Les Cailloux du bonheur » partout sur le territoire matapédien.

Vous avez remarqué la présence de pierres colorées dans vos randonnées dernièrement ? Ce n’est pas le fruit du hasard, mais bien une nouvelle initiative signée la CDC Vallée de La Matapédia. Pour briser l’isolement durant le confinement, la CDC a mis en place des ateliers de peinture sur roche.

Des gens de tous âges ont alors mis leur créativité à profit pour confectionner des cailloux uniques, recouverts de dessins ou de citations. « Déjà de faire l’activité durant le confinement, ça a été un vecteur de bonheur. On s’est dit qu’on devait y donner suite », explique l’agente de développement à la CDC Vallée de la Matapédia, Josée Carrier.

cailloux

©Photo Facebook – Les Cailloux du bonheur

Depuis juillet, quelques dizaines de cailloux ont été placés un peu partout dans la Vallée, tant en sentier que dans les parcs ou les stationnements. La CDC espère produire 350 cailloux d’ici la fin de l’été. « Ils ne sont pas tous déposés, mais on constate que ça commence à voyager, il y a des gens qui en ont déjà trouvé », admet madame Carrier en invitant les chasseurs de cailloux à laisser leurs trouvailles au même endroit, ou bien de les déplacer dans un nouveau lieu, bien à la vue de tous.

La CDC invite la population à suivre la page Facebook « Les Cailloux du bonheur » pour admirer le travail des artistes participants ou pour partager le périple des cailloux voyageurs. « C’est une façon de créer de la joie, c’est toujours agréable de marcher dans les sentiers et de trouver une roche unique », conclut la porte-parole de l’organisme au cœur du projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média