Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

19 mai 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un grand agriculteur matapédien s’éteint

CAUSAPSCAL

claude rivard

©Photo Gracieuseté - Les Producteurs de lait du Québec

Le Causapscalien, qui a su contribuer à l’essor de l’agriculture québécoise, a rendu l’âme à l’âge de 68 ans.

Le producteur laitier et fervent défenseur de ses pairs, Claude Rivard, est décédé le 13 mai dernier des suites de la maladie de Parkinson.

La Matapédia perd une figure marquante de l’agriculture, un bâtisseur qui, selon ses proches, possédait un amour inconditionnel pour la terre et ses confrères. Très impliqué dans le milieu agricole en région, Claude Rivard a su défendre, avec fougue, les droits et intérêts des producteurs de lait et des agriculteurs du Québec. L’homme de Causapscal laisse derrière lui, un héritage durable qui aura permis d’améliorer les conditions des agriculteurs de toute la province.

« À la tête de la Fédération des Producteurs de lait du Québec de 1988 à 1998, et président des Producteurs laitiers du Canada. M. Rivard a joué un rôle important dans l’intégration des producteurs de lait industriel au secteur du lait de consommation, dans la négociation des ententes P9 et P6 (mise en commun des marchés entre les provinces) et dans la défense des intérêts des producteurs de lait lors des négociations de l'accord du GATT », peut-on lire dans une publication Facebook des Producteurs de lait du Québec, rendant hommage à Claude Rivard.

claude rivard

©Photo Gracieuseté

Outre la gestion de sa propre entreprise agricole, le Matapédien a notamment assuré la présidence du Syndicat des producteurs de lait du Bas-Saint-Laurent, celle de la Fédération des producteurs de lait du Québec en plus de prêter sa voix à l’échelle nationale, chez les producteurs laitiers du Canada. Claude Rivard a également pris la présidence du conseil d'administration de Promutuel Gaspésie - Les Îles­ en y jouant un rôle-clé dans la réalisation du regroupement avec Promutuel les Riverains.

Intronisé au Temple de la renommée de l'agriculture du Québec en 1998, le militant matapédien a reçu le prix Laurent-Barré, deux ans plus tard, pour son engagement et sa contribution à l’essor de l’agriculture québécoise. Atteint de la maladie de Parkinson, Claude Rivard aura mené l’un de ses plus grands combats, ne l’empêchant toutefois pas de s’impliquer dans la fondation bas-laurentienne de Parkinson Québec et d’occuper la présidence de l'organisme provincial.

Peu avant son départ, le gouvernement Legault a finalement reconnu le lien de causalité entre la maladie de Parkinson et l'exposition aux pesticides. La pathologie neurologique s’ajoutera éventuellement à la liste des maladies professionnelles. « Je remercie encore le gouvernement d’avoir décidé de reconnaître cette maladie comme une maladie professionnelle chez les agriculteurs. J’ai pu, avant son départ, l’en informer. C’était un ultime cadeau de moi, de mon père, et des autres qui se sont présentés devant la caméra à la société », a exprimé Cynthia, la fille de monsieur Rivard, sur sa page Facebook.

« C’est comme ça que mon père a vécu sa vie. Comme un soleil qui a éclairé beaucoup de monde. Comme un soleil qui a brûlé l’iniquité des deux laits, du coût du transport du lait, et la couleur artificielle de la margarine, entre autres. »  -Cynthia Rivard  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média