Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mai 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

C’est la fin pour deux casernes matapédiennes

SERVICE INDENCIE

casernes sayabec

©Photo archives - l'Avant-Poste

Après plusieurs tentatives de recrutement, le service de sécurité incendie de la MRC de La Matapédia se voit dans l’obligation de fermer les casernes de Saint-Vianney et Saint-Léon-le-Grand, faute d’effectifs suffisants.

En péril depuis plusieurs mois, les casernes des municipalités de Saint-Vianney et Saint-Léon-le-Grand fermeront définitivement leurs portes à compter du 1er juin prochain. Cette décision découle de la difficulté à recruter le nombre de pompiers nécessaires au maintien de ces deux casernes. La fermeture a été officialisée lors de la dernière séance du conseil des maires, le 12 mai en soirée.

Manque de relève

« C’est un défi continuel que de recruter des pompiers volontaires. C’est pourtant un engagement très valorisant de venir en secours à ses concitoyens. Malheureusement, dans un contexte où nous n’avons pas assez de pompiers pour ces deux casernes, la meilleure solution aux niveaux financier et logistique est de procéder à leur fermeture et d’affecter les pompiers volontaires, les véhicules et les équipements à d’autres casernes », explique Ghislain Paradis, le directeur du service de protection incendie et d’organisation de secours à la MRC de La Matapédia.

Bien que la MRC et les municipalités aient fait le nécessaire pour dénicher des candidats, ces dernières n’ont pas été en mesure de remplir la condition minimale de huit pompiers disponibles. « On a publié l’affichage de poste sur nos médias municipaux et sur Facebook, on a fait tourner de la publicité à la radio, on a fait des téléphones et sollicité des gens pour combler ces postes. Certaines personnes se sont montrées intéressées, mais pas en nombre suffisant pour pouvoir maintenir les casernes ouvertes », révèle Jean-Côme Lévesque, le maire de Saint-Léon-le-Grand. « La décision de fermer une caserne, c’est quand même important. On voulait se donner une dernière chance de pouvoir les maintenir en opération. On s’est donc donné un délai jusqu’au 1er mai pour recruter un nombre suffisant de pompiers volontaires, mais on n’a malheureusement pas réussi », renchérit le maire de la municipalité de Saint-Vianney, Georges Guénard.

Notons que les véhicules et les équipements des casernes concernées seront réacheminés à d’autres endroits sur le territoire de la MRC. Pour pallier l’absence de services, les pompiers de Saint-René-de-Matane seront appelés à intervenir du côté de Saint-Vianney. La caserne de Lac-au-Saumon sera quant à elle affectée au secteur de Saint-Léon-le-Grand.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média