Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 avril 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

L'école matanaise Et que ça danse lance une plateforme professionnelle accessible à tous

APPLICATION MOBILE

Et que ça danse

©Photo Capture d'écran

La plateforme Et que ça danse regroupe une centaine de vidéos de danse et de bien-être.

L'entrepreneure et professeure de danse, Gabrielle Goudreault, a annoncé le lancement d'une toute nouvelle plateforme numérique accessible à tous et réunissant plusieurs professionnels de la danse.

Le projet est en incubation depuis maintenant un an en collaboration avec l'entreprise matanaise Cube noir qui a conçu l'entièreté de la plateforme. Le concept est fort simple. L'idée est de réunir des professionnels de la danse issus de différents milieux afin d'offrir une grande variété de cours, autant pour ceux qui désirent s'initier à la danse que pour ceux qui veulent perfectionner leur art. « La plateforme vise à faciliter l'accessibilité à la danse. Il y a des professeurs qui sont très talentueux et passionnés. Il y a même un volet bien être avec de la méditation et la méthode Pilates. Les gens auront accès tous les vidéos mis en ligne pour un abonnement mensuel ou annuel », lance la fondatrice de Et que ça danse, Gabrielle Goudreault.

Une particularité de la plateforme est qu'une importante partie des profits générés sera retournée aux artistes de la danse qui auront versé du contenu. Les sommes remises aux danseurs et danseuses pourront atteindre 65 % des revenus générés par la plateforme. « Ils peuvent faire de l'argent à partir des visionnements et des référencements en plus des bonus liés à la performance », ajoute Gabrielle Goudreault.

Ainsi, de la danse urbaine au zumba en passant par la danse sociale, le popping et même du yoga, tous les passionnés de la danse y trouveront leur compte. « On veut rendre la danse accessible et cette plateforme vient combler le vide provoqué par la pandémie. En tant qu'ambassadrice, je peux déposer des vidéos à mon rythme. Ça devient aussi intéressant pour nous en tant que travailleur autonome. Plus il y aura de gens sur la plateforme, plus on verra l'étendue de l'offre de danse au Québec », évoque la professeure de danse, Karine Laforte.

Un autre des ambassadeurs qui offrira du contenu sur la plateforme Et que ça danse est Kevin Jr Maddripp, un professionnel du krump qu'on a pu voir à l'émission Révolution. « J'étais sur un gros projet en Europe lorsque tout s'est mis à fermer et à s'annuler. C'était un cauchemar. Mais grâce à cette plateforme, ça permet d'avoir un salaire stable puisque ça ne fermera pas demain matin comme les gyms ou autres. Au final, ça permet aux danseurs de partager leur expérience, pas à pas, avec tout le Québec. »

 Jason Lord, aussi un participant de Révolution y est présent. Jusqu'à maintenant, on parle d'une centaine de vidéos déjà en ligne et une autre centaine de vidéos en production actuellement.

On peut télécharger l'application dès maintenant sur n'importe quel support, qu'il s'agisse d'un ordinateur, une tablette ou un téléphone cellulaire.

Et que ça danse Gabrielle Goudreault

©Stéphane Quintin - L'Avant-Poste

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média