Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 mars 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Une Amquienne lance une friperie en ligne

VÊTEMENTS SECONDE MAIN

kyanna

©Photo Gracieuseté

Lancée depuis janvier dernier, la Friperie Moderne par Kyanna connait un succès inespéré.

Depuis quelques années, le marché de la seconde main connait un essor fulgurant, si bien que la tendance à réutiliser des vêtements gagne de plus en plus d’adeptes. La jeune Kyanna Ostiguy a profité de l’engouement pour se lancer en affaires.

Il s’agit d’une première expérience entrepreneuriale pour la passionnée de mode originaire de La Matanie. En janvier dernier, Kyanna décide de lancer sa propre friperie en ligne grâce aux dons de vêtements et aux nombreux articles qui dormaient dans sa garde-robe. « Je vendais beaucoup de choses à la base, l’idée d’ouvrir une friperie m’est venue en constatant la demande en région », explique la fondatrice de la friperie spécialisée en vêtements seconde main pour femme, homme et enfants.  

« Éthique et économique » 

Pour le moment, la vingtenaire gère les opérations de la friperie à partir d’une page Facebook qui compte déjà près de 1 000 abonnés. Le principe est simple, les articles sont publiés quotidiennement sur la page Friperie Moderne par Kyanna. Les consommateurs réservent ensuite les morceaux désirés en contactant Kyanna via la messagerie de la page Facebook. Le point de dépôt et de ramassage se situe à Amqui, conformément aux consignes sanitaires. « La procédure à suivre est expliquée lorsque les gens me contactent en privé », poursuit-elle.  

En plus d’être éthique, le concept seconde main est une belle alternative pour diminuer l’empreinte écologique et le budget de sa garde-robe. « Offrir des vêtements de qualité, abordables, pour les gens dans le besoin. C’est ce qui me motive », conclut la jeune entrepreneure. Kyanna espère expansionner son projet en se dotant d’un local ou d’un entrepôt dans un futur rapproché.  

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média