Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 mars 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Maintien de la zone orange : La Matapédia réclame des assouplissements

BAS-SAINT-LAURENT

Chantale Lavoie

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

La préfète de la MRC de La Matapédia, Chantale Lavoie, demande les assouplissements mérités pour sa région.

Hier, nos voisins gaspésiens ont eu droit aux allégements attendus en obtenant le feu vert pour le palier jaune. Or, le Bas-Saint-Laurent n’a pas eu cette même chance, en dépit d’un bilan épidémiologique similaire à celui des autres régions de l’Est et du Nord du Québec.

La grogne se fait sentir dans La Matapédia au lendemain de l’annonce du maintien de la zone orange au Bas-Saint-Laurent. C’est l’incompréhension totale pour la préfète de la MRC, Chantale Lavoie, considérant que le taux de cas actifs du Bas-Saint-Laurent est semblable à celui de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Cette dernière tient également à rappeler que La Matapédia ne compte aucun cas actif depuis février dernier.

« […] Rien ne justifie le maintien de notre région au palier d’alerte orange. Il faut minimalement que notre région profite d’allégements supplémentaires d’ici le 26 mars prochain. J’espère que nous aurons cette écoute de la part de nos dirigeants, tant au niveau politique que de la santé publique », laisse entendre la préfète de la MRC dans un communiqué.

L’incohérence dénoncée  

Publicité

Défiler pour continuer

Selon Chantale Lavoie, La Matapédia mérite une plus grande récompense pour ses efforts en matière de respect des mesures sanitaires. . « Il est important de respecter les mesures en place et nous continuerons de le faire. L’arrivée d’un nouveau variant de la COVID-19 est à prendre au sérieux. Mais nous avons eu une attitude exemplaire ! Nous avons un bilan épidémiologique exemplaire ! Avec la vaccination qui va bon train au Québec, nous sommes toutefois déçus de ne pas pouvoir bénéficier de certains allègements qui tendent vers le palier d’alerte jaune, notamment pour les rassemblements extérieurs sur les propriétés privées. »

Notons que les régions qui passeront en zone jaune le 26 mars pourront notamment renouer avec la pratique des sports d’équipe, les rassemblements privés et les bars. Le couvre-feu sera levé de surcroît. L’unique assouplissement proposé pour les régions au palier d’alerte orange est le retour en classe à temps complet des élèves de 3e, 4e et 5e secondaire. Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a également démontré son soutien envers ses concitoyens par l’entremise des réseaux sociaux.   

« Il faut minimalement que notre région profite d’allégements supplémentaires d’ici le 26 mars prochain. » -Chantale Lavoie.​​​​​​​

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média