Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 mars 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Kristina Michaud rend hommage aux femmes

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME

Kristina Michaud

©Photo Gracieuseté – Carolanne Allard photographie

La députée d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia rend hommage aux femmes, en n’ayant pas peur de réclamer l’amélioration de la condition féminine.

En cette Journée internationale des droits des femmes, la députée d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia a tenu à souligner l’apport incontestable de la gente féminine dans les sphères du quotidien.

Chaque année, le 8 mars nous rappelle le courage de ces femmes militantes qui ont revendiqué l’égalité des droits politiques et sociaux, en jouant un rôle marquant dans l’avancement de la condition féminine. C’est aussi l’occasion de souligner la contribution des « héroïnes » de notre entourage, qui accomplissent de grandes choses, souvent dans l’ombre.

Alors que les femmes représentent la grande majorité de la main-d’œuvre en santé et en éducation, la pandémie de la COVID-19 n’a pas été de tout repos sur la ligne de front. La députée fédérale adresse un message tout particulier à ces dames qui travaillent sans relâche, en cumulant les sacrifices depuis le début de la crise sanitaire.

« Les femmes ont été durement touchées par la pandémie, que ce soit en tant que travailleuses de la santé, de l’éducation ou des services de garde; en tant que retraitées, en tant que proches aidantes, en tant que mères ou parentes. Les femmes sont majoritaires dans les milieux les plus exposés à la COVID-19 et les défis qu’elles relèvent depuis un an sont différents de ceux des hommes. Il faut prendre conscience de la source de cette différence et s’y attaquer », a-t-elle déclaré dans un communiqué ce matin.

En hausse depuis la pandémie, la violence faite aux femmes ne laisse pas la politicienne indifférente. « L’isolement rend propices les éclosions de violence conjugale, comme en témoigne l’augmentation dramatique de 40 % des cas durant la pandémie. La santé mentale de tout le monde est affectée, mais pour les femmes, les conséquences peuvent être encore plus lourdes et il faut mieux agir en prévention et en soutien », affirme-t-elle.

S’il reste également du chemin à faire sur la route de la parité, la députée fédérale souhaite également voir plus de femmes au pouvoir. « […] Les femmes sont des battantes et des leaders qui doivent être au premier rang de la reprise économique en participant pleinement à tous les secteurs de la société, en particulier en occupant des postes décisionnels […] »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média