Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

28 janvier 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un refuge animal sollicite l’aide des Matapédiens

CAUSE ANIMALE

refuge entre deux niches

©Photo Gracieuseté – Carolanne Allard photographie

Annika Landry espère implanter un nouvel espace pouvant accueillir des chiens et chats sans familles dans La Matapédia.

Annika Landry lance un appel à tous pour accélérer l'implantation d'un nouvel espace dédié aux animaux sans famille dans La Matapédia.  Avec près d’une centaine d’adoptions à son actif, l’instigatrice du refuge « Entre deux niches » nous parle des besoins criants sur le territoire.

Où est-ce que tu en es avec le projet de refuge animal dans La Matapédia ?

Je suis toujours à la recherche d'un local pour recueillir des animaux. Le lieu initial n'est malheureusement plus disponible. Je peine à trouver un endroit en zone commerciale, sans habitations proches pour ne pas déranger. Donc, non, malheureusement ce n'est pas coulé dans le béton. Je cherche à m'équiper pour avoir déjà tout en main, pour démontrer que le projet est sérieux. Je souhaite que le projet voit le jour, nous en avons tous besoin. L'appel au don monétaire ou matériel est bienvenue. Tout l'argent récolté pour l'instant va dans l'achat de matériel.

Comment les gens peuvent-ils t’aider dans ce projet ?

Malheureusement, je n'ai pas autant d'aide que j'aurais espéré. Je fais beaucoup de publications sur internet pour inciter les gens, mais j'ai peu de résultats. J'ai des amis qui m'aident avec chacun leur champ d'expertise et c'est très apprécié. J'ai créé un sondage que j'ai partagé sur ma page du refuge pour faire une étude de marché. 

J'invite les gens à aller le remplir, ce sont des questions globales qui pourront m'aider pour la suite des choses. L'animalerie d'Amqui accepte d'amasser du matériel que les gens veulent se départir et offrir au refuge. Vous pouvez même acheter du matériel à l'animalerie et le faire mettre de côté pour le refuge. Une petite boîte sera bientôt mise pour récolter des dons. Si d'autres commerces veulent aussi avoir une petite boîte, vous pouvez me contacter et il me fera plaisir de vous en fournir une.

Je remarque que tu as déjà pris quelques animaux sans famille sous ton aile. Tu as même concrétisé plusieurs adoptions, peux-tu m’en parler davantage ?

Oui, j'ai plus de 80 adoptions à mon actif. La majorité de ces adoptions se sont passées lorsque je prenais les animaux chez moi. Présentement, je me contente de travailler avec des familles d'accueil. Malgré le manque de local, il m'est impossible de laisser les animaux abandonnés à eux-mêmes. Je m'efforce de trouver des familles d'accueil pour ces quelques chiens et chats. Cela fait longtemps que je fais ça, environ 5 ans. Ça marche plutôt bien malgré le peu de famille d'accueil qui s'offre à moi.

Il faut savoir qu'être une famille d'accueil, c'est difficile puisque le chat ou le chien est désorienté et demande un certain temps pour l'adaptation. Malheureusement, les gens n'ont pas tous la patience d'y arriver. Je les comprends, j'ai passé d'innombrables nuits blanches à essayer de rassurer ces chiens anxieux. C'est pourquoi il faut un local. Pour qu'ils puissent être en sécurité de leur propre anxiété mais aussi pour qu'ils ne puissent pas déranger la famille ou le voisinage.

Quel(s) sentiment(s) ressens-tu lorsque tu viens en aide à ces animaux abandonnés ?

Cela ne se décrit pas vraiment. Je le fais par amour, aucune question ne se pose. Les animaux sont tellement purs. Ce sont des victimes face aux décisions de l'humain. Ils ne vivent pas la séparation, ils la subissent. C'est le minimum que de se battre pour leur trouver un nouveau foyer qui leur conviendra. J'ai le cœur brisé chaque fois que je dois dire à une personne que je ne peux pas recueillir le chien ou le chat abandonné parce que je n'ai pas encore d'endroit pour eux. J'ai espoir que bientôt je le pourrai.

Quels sont les besoins actuels en matériel ?

J’ai besoin d’environ 30 bols à chiens, des petits et des gros. J’ai aussi besoin de plusieurs couvertures, des doudous sans mousse si possible pour éviter les dégâts [rires], des cages de transport de tous les formats, une vingtaine de bacs à litière, des cages en métal XXL, des lavabos, de la nourriture pour chien et chats, des colliers et des laisses. Au printemps, nous aurons besoin de bénévoles pour la construction des enclos, les personnes manuelles sont invitées à se manifester.

Pour offrir de l’aide ou pour adopter un animal, rendez-vous sur la page Facebook du refuge.

refuge entre deux niches

©Photo Facebook - refuge entre deux niches

Devant l’absence de ressources pour les animaux errants dans La Matapédia, Annika Landry souhaite bâtir un nouveau refuge pouvant accueillir de nombreux chiens et chats.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média