Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

19 janvier 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

François Legault se réjouit de la baisse globale des cas de COVID-19 au Québec

PANDÉMIE

François Legault

©Photo gracieuseté - Émilie Nadeau - L'Avant-Poste

François Legault avait de bonnes nouvelles à partager aux Québécois après des pénibles semaines de confinement.

Pour la première fois depuis le début de la deuxième vague, il semble y avoir une lueur au bout du tunnel alors que le Québec enregistre une baisse soutenue des nouveaux cas de gens infectés à la COVID-19.

Le premier ministre, François Legault, a d'abord commencé par parler de la baisse considérable des cas observée au Québec. Depuis une semaine, le Québec est passé de 2 500 à 2 000 nouveaux cas par jour. Quant aux cas actifs, ceux-ci ont baissé de 24 000 à 19 000. Ces données réjouissent le premier ministre qui demeure néanmoins prudent face à ces résultats.

« Les efforts que vous faites, les Québécois, commencent à payer. On peut penser au couvre-feu. Le soir, en évitant d'aller visiter les gens de 65 ans et plus dans les maisons, ç'a diminué les cas. C'est encourageant, mais il ne faut pas arrêter de faire des efforts. »

François Legault a ajouté que le nombre d'hospitalisations est toujours à un seuil critique dans certains hôpitaux, principalement dans les grands centres, mais que les efforts soutenus de suivre les consignes devraient se traduire par une diminution des hospitalisations très prochainement.

Publicité

Défiler pour continuer

Par ailleurs, le premier ministre a rappelé que cet objectif sera encore plus facilement réalisable si les gens évitent de voyager à l'extérieur du pays. À cet effet, il a sommé Justin Trudeau de resserrer les frontières et d'accroitre les surveillances de quarantaine pour les gens qui reviennent de l'étranger.

« Je ne veux pas qu'on revive ce qu'on a vécu au mois de mars dernier au retour de la semaine de relâche. Je ne comprends pas que des gens qui vont dans des tout-inclus dans le contexte actuel, surtout avec les nouvelles souches du virus qu'on observe au Royaume-Uni et au Brésil. Je demande donc au gouvernement fédéral d'interdire tous les vols internationaux non essentiels. »

À l'échelle régionale, la situation est visiblement sous contrôle alors que le Bas-Saint-Laurent enregistre en moyenne seulement cinq cas par jour. En Gaspésie, le bilan est encore plus enviable alors qu'on enregistre en moyenne un seul cas par jour.

Un journaliste a d'ailleurs demandé si le retour aux codes de couleur était envisagé après le 8 février, date à laquelle le couvre-feu doit prendre fin. « C'est ce qu'on souhaite, a avoué le ministre de la Santé, Christian Dubé. Il est encore trop tôt parce que l'ensemble des conditions ne sont pas encore là pour le faire. Mais si nous continuons de voir des améliorations comme à Québec et au Saguenay, nous allons y arriver. »

Finalement, François Legault a abordé le sujet de la prise de décisions et de la transparence. « On reçoit des recommandations de la santé publique, mais rien n'est jamais noir ou blanc. Ce sont des discussions que nous avons pour savoir quelle mesure il faut appliquer. Il n'y a pas de guide d'instructions. Ce que nous vivons est historique. Nous faisons notre possible pour prendre les meilleures décisions possibles. Nous n'avons rien à cacher alors j'ai demandé au Dr Arruda de rendre public ses avis écrits. Je ne veux pas que les Québécois pensent que nous cachons des choses, ce n'est pas dans mon caractère. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média