Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 janvier 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Star Académie : l’aventure terminée pour Amélie et Mahée

TÉLÉVISION

star académie

©Photo Gracieuseté – Star Académie

L’aventure s’est arrêtée hier pour Amélie Jacques d’Amqui et Mahée Poirier de Sayabec.

Sélectionnées parmi plus de 5 500 candidatures, nos deux jeunes chanteuses de La Matapédia n’ont malheureusement pas été retenues au terme du premier Camp de sélection de Star Académie.

C’est hier que débutait la toute nouvelle formule de Star Académie, sur les ondes de TVA. Parmi les 60 aspirants académiciens, deux talents de chez-nous ont fait leur apparition à l’écran lors de ce premier épisode. L’équipe de Star Académie a eu la lourde tâche de retrancher 30 candidats, dont les deux seules représentantes de l'Est-du-Québec, Amélie Jacques et Mahée Poirier. Le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, la Côte-Nord et les Îles-de-la-Madeleine ne seront donc pas représentés à Star Académie cette année.

Élimination crève-cœur

Nos deux artistes d’ici, qui espéraient se tailler une place à l'Académie, ont dû rebrousser chemin puisqu’elles ne poursuivront pas l’aventure cette année. En revanche, Amélie et Mahée repartent avec un bagage d’apprentissage positif, sans oublier l’expérience que leur a procuré ce stage intensif réalisé avec les plus grands noms de l’industrie musicale.

Pour Amélie Jacques, Star Académie est une véritable révélation en tant qu’artiste, lui permettant de dévoiler son talent brut à grande échelle. « Je n’ai jamais pris de cours de chant, ni fait de concours. C’est une belle chance d’avoir pu apprendre de ces artistes-là », exprime la jeune femme d’Amqui. « Cette expérience m’a prouvé que j’étais à la bonne place et ça m’a donné la petite tape dans le dos pour me dire de continuer, de ne pas lâcher », conclut-elle.

De son côté, Mahée Poirier de Sayabec a la ferme intention d'enrichir son bagage artistique déjà bien garni. « Ce que j’en retire le plus, c’est de ne pas me laisser impressionner. C’est clairement déstabilisant et c’est facile de se laisser déstabiliser. C’est ce qui m’a nuit je crois, mais j’en ressors grandie et plus que motivée de recommencer à chanter. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média