Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 décembre 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Val-D’Irène ouvrira ses portes avant les Fêtes

SKI ET PLANCHE À NEIGE

Station de ski Val-D'Irène

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

L'ouverture officielle de la station aura lieu le 18 décembre prochain.

Les amateurs de glisse pourront enfin s’évader dans les pentes de Val-D’Irène, puisque la station de ski matapédienne débutera officiellement sa saison le 18 décembre prochain.

Si l’organisation de Val-D’Irène espérait ouvrir la station ce week-end, il faudra patienter une semaine supplémentaire pour dévaler les montagnes de Sainte-Irène. « Les précipitations de neige annoncées en fin de semaine devraient assurément nous permettre d'ouvrir le 18 décembre avec de très belles conditions », est-il paru sur la page Facebook du Parc régional. Une ouverture spéciale aura lieu le vendredi 18 décembre pour les détenteurs de cartes de saison exclusivement, alors que les skieurs journaliers pourront quant à eux effectuer leur première descente le lendemain.

L’expérience de glisse revisitée

En zone rouge, les skieurs devront détenir leur propre équipement et enfiler leurs bottes idéalement dans leur véhicule pour éviter d’engorger le chalet. Bien que le chalet soit ouvert, l’accès sera toutefois limité. « Le chalet demeure ouvert pour venir se réchauffer à l’intérieur, prendre une collation, et aller aux toilettes, les gens auront le droit de rentrer un 15 à 20 minutes », explique la directrice générale, Lise Tremblay. De plus, la billetterie sera située à l’extérieur du chalet étant donné la pandémie.

Avec l’entrée en zone rouge, les restrictions sanitaires rendront l’expérience de glisse quelque peu différente, certes, mais cela ne semble pas démotiver les skieurs. Bien au contraire, l’engouement pour les sports de glisse se fait fortement sentir dans la Vallée de La Matapédia. « On sent que les gens ont hâte », lance la directrice-générale de la station.

D’ailleurs la vente des cartes de saison laisse présager une bonne saison, selon Lise Tremblay. « Les chiffres sont un peu plus bas que l’année passée, mais on s’y attendait. Sauf que l’on voit que les gens ont une volonté de venir skier. La majorité ont quand même repris leur carte de saison », admet la femme à la barre du Parc régional.

Malgré la fidélité de la clientèle locale, Val-D’Irène devra néanmoins se priver des revenus engendrés par les touristes des Maritimes, qui avaient l’habitude de séjourner sur les lieux en grand nombre durant les Fêtes. « C’est certain que ce n’est pas facile, étant donné que notre clientèle du Nouveau-Brunswick ne peut pas être au rendez-vous à cause des frontières »

Des solutions intéressantes

Comme la plupart des entreprises, l’organisation de Val-D’Irène a dû mettre en place de nouvelles solutions pour essuyer les pertes de revenus liées à la COVID-19. Lise Tremblay mentionne notamment de nouvelles options d’hébergement proposées aux clients. « Dans les solutions trouvées, on va donner la possibilité aux petites familles de se louer un espace d’hébergement journalier pour eux, pour avoir leur salle de bain privée, avec leur frigo, leur table, pour aller se réchauffer et prendre le temps de manger et aller à la salle de bain. »

Rappelons qu’en cas de revirement de situation, Val-D’Irène a prévu des modalités de remboursement pour les cartes de saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média