Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

02 décembre 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Véronique Imbeault : la reine du tatouage réaliste

Loveless Tattoo

veronique imbo

©Photo Gracieuseté

(photo prise avant la COVID-19) Véronique Imbeault est réputée pour créer des tatouages d’un réalisme à s’y méprendre avec une photographie.

Originaire de Saint-Léon-le-Grand, la Matapédienne Véronique Imbeault est reconnue mondialement pour ses tatouages de style réaliste. Propriétaire du salon Loveless Tattoo, à Montréal, Véronique nous ouvre les portes de son univers créatif.

Comment cet art est-il entré dans ta vie ?

La première fois que j'ai rencontré le tatouage je devais avoir 8 ou 9 ans. Ma mère m'avait acheté un magazine de tattoo, en fait en voyage j'étais assez hyperactive et pour m'occuper elle m'a demandé de me choisir un livre à colorier ou une revue à la tabagie ... j'ai trouvé un magazine de tattoo. Je n'ai plus dit un mot jusqu'à notre destination, j'ai ensuite commencé à recopier la section dessin dans le magazine sans trop savoir ce que je faisais.

Vers l'âge de 13 ans, j'ai eu mon premier tatouage à l'insu de mes parents, sur la main. À mon retour à la maison, je leur ai montré ce que j'avais fait en essayant de leur faire comprendre que c'était ce que je voulais faire. Mes pauvres petits parents ont dû me faire comprendre que ça ne marchait pas comme ça, que je devais aller à l'école.

veronique imbo

©Photo Facebook – Loveless Tattoo

Tatouage signé Vero Imbo.

vero imbo

©Photo facecebook - Loveless Tattoo

Tatouage signé Vero Imbo.

Quelles sont tes inspirations et tes influences ?

Je m'inspire particulièrement de mon environnement, des gens qui m'entourent, de ce qui me passionne, des visites au musée ou des « art show » quand c'est possible. Les artistes autour de moi sont mes influences, ceux avec qui je travaille à mon studio Loveless Tattoo. Je suis aussi inspirée par les grands noms avec qui j'ai eu la chance de travailler lorsque c'était encore possible de voyager comme Nikko Hurtado, Carlos Torres, Ryan Evans, Tin-Tin , Mikael depoissy.

Quelles sont tes plus grandes réalisations ou celles qui te rendent fière ?

Ma plus grande réalisation dans le tatouage a été de remporter la première Place dans la catégorie Tattoo du jour à la convention de Londres, organisée par Miki Vialetto. J'ai remporté plusieurs prix dans différentes conventions mais celle-là en particulier a été une étape marquante de ma carrière. La convention de Londres est la convention la plus prestigieuse, on doit être invité pour y participer. Seulement un certain nombre d'artistes par pays y sont acceptés, la compétition est très forte. 

Qu’est-ce que tu aimes le plus de ton métier ?

J'aime beaucoup de choses dans mon métier particulièrement de voyager et de rencontrer des artistes de différents pays, d'apprendre différentes techniques et de participer aux conventions, j'ai besoin de challenge et de diversité. 

Comment ça se passe avec la COVID-19 ? Les pratiques ont changé depuis la pandémie ?

La Covid ne nous rend pas la vie facile, oui les pratiques ont changé depuis avec le port du masque et la distanciation. Le matériel a triplé de prix et il n’est pas facile à recevoir.

Je sais que plusieurs Matapédiens se rendent jusqu’à Montréal pour faire appel à ton grand talent, est-ce que tu descends dans la région à l’occasion ?

Je descends dans la Vallée environ une fois par année, mais en vancances pour voir ma famille. J'y suis allée cet été pour rouler en moto avec mon père, c'était magnifique !

vero imbo

©photo Facebook - Loveless tattoo

Tatouage signé Vero Imbo.

vero imbo

©Photo Facebook – Loveless Tattoo

Tatouage signé Vero Imbo.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média