Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

27 novembre 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Zone rouge : l'heure de la dernière chance pour les citoyens du Bas-Saint-Laurent

Le Dr Sylvain Leduc, directeur de la santé publique au Bas-Saint-Laurent.

©Photo Facebook en direct.

Le directeur de la santé publique a fait savoir que 20 nouveaux cas de COVID-19 seront annoncés, aujourd’hui, et encore davantage dans le bilan de demain.

Avec 19 éclosions actives au Bas-Saint-Laurent - un record depuis le début de la pandémie -, le directeur régional de la santé publique, Dr Sylvain Leduc, lance une fois de plus un appel à la collaboration de la population, sans quoi la région pourrait passer de la zone orange au palier rouge.

Dr Leduc estime que la situation au Bas-Saint-Laurent est tout près du point de bascule. « On marche sur une ligne qui est très mince. Notre situation épidémiologique nous rapproche de l’un des critères de la zone rouge », a-t-il dit lors d’un point de presse, ce matin.

Le directeur de la santé publique a fait savoir que 20 nouveaux cas de COVID-19 seront annoncés, aujourd’hui, et encore davantage dans le bilan de demain. Dans Rimouski-Neigette, la transmission est communautaire.

Malgré tout, Dr Leduc croit qu’il est encore possible de renverser la vapeur et indique que les équipes du CISSS travailleront d'arrache-pied pour contenir chacune des éclosions dans les prochains jours. « On a encore la capacité de garder le contrôle et de reprendre notre situation en main. »

Publicité

Défiler pour continuer

Parmi les 19 éclosions actives, sept proviennent de milieux privés. Les autres se trouvent notamment dans des milieux de soins et scolaires ainsi qu’au travail. Dr Leduc répète que les rassemblements privés doivent se limiter à six personnes et que des amendes pourront être distribuées aux contrevenants. Il se dit aussi inquiet quant à l’achalandage à venir dans les centres commerciaux et recommande aux citoyens d’éviter les heures de pointe et de faire leur magasinage des Fêtes seul.

Il ajoute que le Bas-Saint-Laurent est privilégié comparativement à plusieurs autres régions du Québec alors que les restaurants, les centres de conditionnement physique et les bars sont toujours ouverts. Les jeunes peuvent encore également pratiquer des activités sportives.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média