Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

21 octobre 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Kristina Michaud souligne sa première année comme députée

BLOC QUÉBÉCOIS

Kristina Michaud

©Photo Carolanne D'Astous Paquet

Le 21 octobre 2019, Kristina Michaud est devenue la plus jeune et la première femme à représenter la circonscription d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia Chambre.

À pareille date l’an dernier, Kristina Michaud célébrait sa victoire électorale sous les couleurs du Bloc Québécois. Un an après l’élection fédérale, la députée amquienne résume son tout premier bilan régional et parlementaire.

La jeune politicienne a manifestement connu une première année des plus mouvementées, avec la pandémie de coronavirus et les nombreux débats sociétaux qui ont ressurgi. Porte-parole en matière de Changements climatiques, Jeunesse et Sports, la députée bloquiste a également été élue vice-présidente du Comité permanent de la sécurité publique et nationale, seulement quelques semaines après son entrée à la Chambre.

Les nouvelles responsabilités parlementaires de la députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia ont visiblement multiplié les occasions de faire entendre sa voix dans l’arène politique. On peut notamment penser à l’enjeu de racisme systémique qui a été abordé à Ottawa après le décès de Georges Floyd aux États-Unis. Kristina a d’ailleurs été l’une des quatre parlementaires sollicités pour l’étude de la question à l’échelle canadienne.

Que ce soit pour défendre le maintien d’une desserte aérienne dans son comté ou pour dénoncer l’abandon des entreprises de sa région, la députée d’Amqui ne s’en laisse pas imposer. « Chaque jour, je travaille à faire de notre région un endroit où il est bon de vivre et j’accomplis cette tâche avec en tête le désir d’être à la hauteur de la confiance des gens qui m’ont élu. Tant et aussi longtemps que je serai digne de cette confiance, mes actions continueront de refléter les préoccupations de la population que je représente quant aux questions environnementales, sociales et économiques », explique-t-elle en dressant une liste de quelques dossiers traités au cours des 12 derniers mois.

Chose promise, chose faite

Parmi ses bons coups, Kristina Michaud retient l’appui qu’elle a pu offrir aux organisations éprouvées par la pandémie. Plus d’un million de dollars a entre autres été injecté dans le programme Emplois d’été Canada afin d’aider les entreprises à recruter du personnel étudiant. 125 000 $ ont aussi été octroyés aux personnes âgées grâce au programme Nouveaux Horizons, alors qu’un montant de 10 000 $ a été remis à plusieurs organismes communautaires, banques alimentaires et médias locaux.

Tel qu’annoncé en campagne électorale, la femme politique a bel et bien concrétisé l’ouverture d’un bureau de circonscription dans chacune de ses quatre MRC, en plus d’avoir tenu sa promesse de planter des arbres pour compenser les émissions de gaz à effet de serre engendrées par sa campagne. Rappelons que l’Amquienne a établi le plus gros score bloquiste jamais enregistré dans la région lors de la dernière élection fédérale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média