Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 septembre 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie passent en alerte orange

COVID-19

Legault et Dubé

©Photo Gracieuseté - Émilie Nadeau

Le premier ministre du Québec, François Legault et le ministre de la Santé, Christian Dubé.

EN COLLABORATION AVEC ROXANNE LANGLOIS - Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie se retrouvent maintenant toutes deux en alerte orange, signifiant des nouvelles mesures restrictives pour ces deux régions.

Le gouvernement du Québec a envoyé un message clair aux citoyens alors que toutes les régions de la province sont maintenant en alerte jaune, orange ou rouge. Dans le cas de la Gaspésie, larégion est passée directement du vert au orange. « Le nombre de cas a augmenté de façon importante. Les chiffres sont sans appel et on doit prendre des décisions difficiles. La situation est critique et on doit mettre des nouvelles mesures maintenant », a déclaré d'entrée de jeu le premier ministre, François Legault.

En vigueur dès le jeudi 1er octobre, le code de couleur orangé prévu par le gouvernement du Québec resserre à six personnes ou deux familles les rassemblements privés, qu’ils soient organisés à l’intérieur ou à l’extérieur. Quant aux activités prévues dans des lieux publics, elles ne peuvent désormais compter qu’un maximum de 25 personnes, qu’elles aient lieu, par exemple, dans des salles louées ou dans des lieux de culte. Cette règle s’applique aussi bien aux événements festifs, aux célébrations professionnelles ou scolaires et aux mariages qu’aux pique-niques. Les auditoires de personnes assises rassemblés dans des salles de spectacles, des cinémas ou des théâtres, ne pourront plus être composés que d’un maximum de 250 personnes.

Même si les mesures ne sont pas aussi sévères que dans les zones rouges, on suggère tout de même aux gens de limiter leurs contacts sociaux à leur minimum pour réduire les risques de propagation. Toutefois, le ministre de la Santé, Christian Dubé a précisé lors d'un point de presse que ces nouvelles contraintes sanitaires ne sont pas permanentes et qu'il ne s'agit pas d'une « nouvelle normalité ».

Rappelons que de nombreux cas ont été déclarés dans la Baie-des-Chaleurs, notamment avec deux éclosions au CHSLD de Maria et la résidence pour aînés, Lady Maria.

Des régions au rouge

Si certaines régions s'en sortent avec un code orange, d'autres régions se retrouvent dans une situation moins enviable. Ainsi, la Capitale-Nationale, le grand Montréal et Chaudières-Appalaches passent officiellement au rouge. Ce code signifie ni plus ni moins qu'un confinement pour les citoyens qui ne sont plus autorisés à inviter des gens à la maison. Une exception est faite pour des raisons exceptionnelles comme un proche aidant ou un professionnel comme un plombier ou un électricien.

Quant aux restaurants, les bars, les salles de spectacles et les musées seront fermés pour 28 jours. Les restaurants pourront toutefois poursuivre la livraison et la vente de type « pour emporter ». Par ailleurs, le premier ministre a mentionné que les manifestations extérieures devront se faire, mais avec le port du masque.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média