Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

24 septembre 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Deux candidats briguent la mairie de Saint-Damase

POLITIQUE MUNICIPALE

saint-damase

©Photo archives - l’Avant-Poste

Le 4 octobre prochain, la mairie de Saint-Damase sera de nouveau comblée.

La municipalité de Saint-Damase s’apprête à combler le siège de maire, laissé vacant par le départ de Jean-Marc Dumont.

Le 4 octobre prochain, les citoyens de Saint-Damase exerceront leur droit de vote afin d’élire le nouveau maire ou la nouvelle mairesse de la paroisse. Deux habitués du monde municipal ont déposé leur candidature dans le cadre de cette élection partielle. Il s’agit de madame Martine Côté et de monsieur Martin Carrier.

Martine Côté : candidate à la mairie 

Présente à la table du conseil municipal à titre de conseillère depuis trois ans, Martine Côté occupe le poste de mairesse suppléante depuis mars dernier. La citoyenne de Saint-Damase entrevoit ce mandat comme une opportunité de concrétiser des dossiers qui lui tiennent à cœur.

Parmi ses intentions, l’on note l’amélioration du bien-être des personnes âgées et la bonification des infrastructures destinées aux jeunes de 12 à 17 ans. « J’aimerais ça qu’on ait un bel endroit pour héberger nos personnes âgées, c’est une richesse qu’il faut garder près de nous », a-t-elle exprimé lors d’un entretien téléphonique. « Je suis fière de faire partie de cette communauté chaleureuse, toujours prête à se relever les manches pour sa municipalité », conclut-elle.

martine côté

©Photo Gracieuseté – Roxanne D’Astous Photographe

Martine Côté

 Martin Carrier : candidat à la mairie

Conseiller municipal et maire suppléant depuis 10 ans à Saint-Damase, Martin Carrier convoite la mairie pour la toute première fois. Ce dernier a profité de cette tribune pour expliquer les circonstances entourant cette élection partielle.

« Jean-Marc Dumont a démissionné de la mairie le 31 décembre, à la suite de cela, j’ai remplacé Jean-Marc en étant le maire suppléant jusqu’au 11 mars. J’ai dû démissionner le 11 mars pour déposer ma candidature comme maire. Le 13 mars, le directeur général des élections a annoncé qu’il annulait les élections partielles dans toutes les municipalités du Québec. Donc à partir de ce moment, je me suis retrouvé simple citoyen », explique le candidat en faisant référence à la COVID-19.

martin carrier

©Photo Gracieuseté – Roxanne D’Astous Photographe

Martin Carrier

Martin Carrier espère alors saisir cette deuxième chance d’occuper le poste de maire. Le père de famille souhaite avant tout faire progresser sa municipalité en mettant entre autres sur pied des initiatives pour attirer et retenir les jeunes familles dans son village. « Ici à Saint-Damase, on est une communauté qui se tient, on est chanceux parce que tout le monde a à cœur le bon fonctionnement de la municipalité », indique-t-il en admettant vouloir concrétiser les projets de piste cyclable et d’amélioration des infrastructures existantes. 

Rappelons qu’il sera possible de voter par anticipation ce dimanche 27 septembre, entre midi et 20 h au Centre communautaire de Saint-Damase. Le jour du vote, soit le 4 octobre, les portes seront ouvertes dès 10 h le matin jusqu’à 20 h.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média