Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 août 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Julie Snyder à la recherche de talents de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent

TALENTS BLEUS

Julie Snyder

©Photo Gracieuseté

Julie Snyder possède une maison aux Îles-de-la-Madeleine où elle revient aussi souvent qu'elle peut pour profiter de l'air frais et de la nature.

La productrice et animatrice Julie Snyder est actuellement à la recherche de talents de tous genres pour son émission « La semaine des 4 Julie ».

La particularité du concours Talents bleus est qu'il s'étend à toutes les régions du Québec, de Montréal à la Gaspésie en passant par la Montérégie, la Côte-Nord et le Bas-Saint-Laurent. D'ailleurs, tout au long du processus de sélection, un candidat ou un groupe de candidats sera choisi pour représenter sa région respective.

« C'est une compétition pour mettre en valeur les artistes du Québec. Ils ont particulièrement souffert de la crise de la COVID et nous voulons les aider à les relancer en offrant un prix de 100 000 $ au grand gagnant », confie la sympathique animatrice.

Les Talents bleus s'adressent à des candidats de tous les âges, de toutes les cultures et toutes les disciplines artistiques, autant en danse, en chant, en magie ou pourquoi pas en jonglerie ou en mime. « C'est un concours sans contrainte. On peut faire de la contorsion avec son chien si ça se présente bien sur scène », ajoute Julie Snyder, le sourire en coin. Elle précise d'ailleurs que le grand gagnant sera entièrement libre de poursuivre sa voie tel que désiré après avoir remporté sa bourse puisqu'il ne sera pas lié contractuellement aux Productions J.

Au-delà du grand prix, Julie Snyder est heureuse d'offrir cette vitrine aux 17 artistes qui se produiront dans le cadre de ce concours. « Ils vont pouvoir rayonner aux quatre coins du Québec, peu importe d'où ils proviennent et c'est ce qu'on souhaite. On veut être un tremplin pour eux, afin qu'ils reçoivent des offres par la suite. Je donne souvent l'exemple de Marie Mai qui n'a pas remporté Star Académie est qui est assurément l'une des plus grandes vedettes à avoir émergé de cette téléréalité. »

De plus, les artistes qui souhaitent tenter leur chance une deuxième fois auront l'occasion de le faire puisque dès janvier 2021, une nouvelle mouture du concours débutera. « Il y aura donc deux grands prix de 100 000 $ qui seront remis, un premier à la grande finale de décembre et un autre à la deuxième finale d'avril 2021. Quant aux autres finalistes qui auront été retenus, ils recevront une bourse de 1 000 $ », précise Julie Snyder.

Faire rayonner les régions

Les Talents bleus ont pour but ultime de mettre les projecteurs sur les artistes d'ici, mais également sur les régions. « L'équipe de production pourra d'ailleurs se déplacer dans les différentes régions du Québec à la rencontre des candidats afin qu'ils puissent se présenter, mais aussi présenter sa région. On va leur demander de parler de leurs produits locaux préférés et de leur activité touristique de prédilection. Ça sera donc un portrait du candidat dans son environnement. C'est important parce qu'on voit trop peu nos régions à l'écran. »

Julie Snyder pratique ce qu'elle prêche puisqu'elle est une grande amante des régions, possédant une maison aux Îles-de-la-Madeleine. « Je travaille actuellement à partir des Îles. Ça fait une dizaine d'années que je suis tombée amoureuse de ce coin de pays. Je peux dire que je connais aussi assez bien le Québec dans son ensemble pour avoir visité plusieurs endroits. Si la COVID a pu avoir quelque chose de bon, c'est d'avoir permis aux gens de la ville de découvrir nos différentes régions. Et l'an prochain, COVID, pas COVID, je souhaite sincèrement que les gens voyagent ici-même au Québec puisque c'est le plus bel endroit à découvrir. »

Les gens sont donc invités à s'inscrire dès maintenant au concours des Talents bleus. Il reste environ un mois pour soumettre sa candidature via le site internet noovo.ca. « Je sais qu'on a des talents à la tonne en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent et on veut les voir », conclut Julie Snyder.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média