Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 août 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un premier festival équestre à Saint-Cléophas

ÉVÉNEMENT MATAPÉDIA

festival western saint-cléophas

©Photo Gracieuseté - AValade Photography

Hugo Bérubé sur son cheval Rider lors de la toute première compétition équestre de Saint-Cléophas.

Le week-end dernier, plus d’une centaine de personnes ont enfilé leurs bottes de cowboy et chapeaux pour encourager cavaliers et chevaux à ce nouvel événement équestre de Saint-Cléophas.

Nouvellement propriétaires d’un ranch, Dominic Gendron et sa conjointe, Jozëft Valade, ont eu l’idée d’organiser une compétition de gymkhana sur leurs terres, et ce, en un temps record. En seulement deux semaines, les passionnés de sports équestres sont parvenus à concrétiser un événement Western qui a su ravir les amateurs.

Les cavaliers et cavalières d’ici à l’honneur

Pas moins de 15 chevaux de la région ont croisé le fer au Ranch du point G, samedi dernier. Des épreuves telles que la course à relais et la course de barils ont su tester l'agilité et la rapidité des animaux. Le grand prix a été décerné à la cavalière Stacy Lepage et son cheval Flash, suivi de Hugo Bérubé et son compagnon Rider. Martin Plante et sa bête Misread Secret ont pour leur part atteint la troisième marche du podium

Publicité

Défiler pour continuer

L’instigateur de l’événement, Dominic Gendron, a tenu à souligner la participation d’Emma Bérubé, soit la plus jeune cavalière, âgée de seulement 8 ans. Notons que l’association équestre de Matane était sur les lieux pour gérer la portion compétition et que les mesures de santé publique ont été mises en place, selon monsieur Gendron.

Un engouement pour le « Western »

Dominic Gendron entend renouveler l’expérience l’an prochain puisque les amateurs de sports équestres sont nombreux en région selon lui. Ce dernier admet que ce type d’événement « manquait ici dans la Vallée. »

« Cela a été un succès sur toute la ligne, on a eu d’excellents cavaliers, des bons chevaux, beaucoup de spectateurs, une ambiance de feu, et on prépare déjà un weekend complet de festivités pour l’an prochain. On veut que ça devienne un événement touristique majeur pour la région », conclut l’organisateur du festival.

Notons que le Ranch du Point G est une nouvelle entreprise établie dans la Matapédia depuis le 1er juillet dernier. L’endroit se démarque déjà dans les domaines de l’événementiel, de l’agriculture et du tourisme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média