Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 août 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Travaux de haute voltige à Val-Brillant

ÉGLISE VAL-BRILLANT

église val-brillant

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

La rue Saint-Pierre fut temporairement bloquée à la circulation une bonne partie de la journée.

L’église de Val-Brillant a subi, en ce mardi, une importante opération de maintenance visant à réparer la croix érigée au-dessus du clocher de gauche.

Ils étaient nombreux à se regrouper autour de l’église cet après-midi pour admirer les manœuvres de quatre experts sur le clocher, et ce, à plus de 230 pieds d’altitude.

Publicité

Défiler pour continuer

Une opération préventive

C’est que l’état d’une croix commençait à inquiéter les membres du comité de la Fabrique. « On s’est rendu compte que la croix avait bougé, on avait peur que cela devienne un enjeu de sécurité », explique l’un des membres du comité, Erik Heppell, expert en ingénierie. « Au niveau de la boule de bois, il y a eu un impact, la pièce de bois s’est brisée dans le temps. En fracturant la boule de bois, ça a créé du jeu », explique-t-il.

La croix a donc été descendue au sol cet après-midi, à l’aide de deux grues. Les experts sur place se sont réjouis des premières constatations. « On redoutait l’infiltration d’eau. On avait peur que ce soit pourri. La bonne nouvelle c’est qu’il n’y a pas de pourriture, donc on peut réparer plutôt que de rebâtir », affirme Erik Heppell. 

église vb

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

La croix du clocher a touchée le sol en début d'après-midi.

Ce dernier indique que le comité entend entreprendre d’autres travaux pour préserver l’église, qui est rappelons-le, reconnue pour sa valeur patrimoniale.

L’église : le coeur du village

Pour Georges Sirois de la Fabrique, il est primordial de préserver un tel lieu à Val-Brillant.

« L’objectif de cette manœuvre-là aujourd’hui, c’est d’entretenir ce qui est le cœur du village. On veut entretenir notre église le plus longtemps possible. Nos ancêtres ont mis des efforts pour la construire en 1914, nous, notre devoir aujourd’hui, c’est d’en prendre soin », exprime le Val-Brillantois présent sur le chantier.

église vb 4

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

La grande valeur patrimoniale de cette église repose entre autres sur son style néogothique et ses caractéristiques architecturales particulières, notamment en ce qui a trait aux deux clochers.

comité église vb

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

(De gauche à droite) Erik Heppell, Georges Sirois, Normand Perron et Roger Beaulieu, tous membres de la Fabrique.

Commentaires

5 août 2020

Lucille Gagné

Bravo pour votre vigilance et merci de prendre soin de ce bien patrimonial. Vous êtes un bon exemple à suivre pour tout le Québec.

10 août 2020

Denis Lavallée pst.

Félicitation aux vaillants ouvriers et comité pour le maintien de cette architecture mémorable de notre village.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média