Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

20 juillet 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les élus de La Matanie, de La Matapédia et de La Mitis oubliés par François Legault

POLITIQUE PROVINCIALE

Andrew Turcotte préfet Matanie maire de Sainte-Félicité

©Stéphane Quintin - L'Avant-Poste

Le préfet de La Matanie, Andrew Turcotte affirme ne pas avoir été invité à rencontrer François Legault à Rivière-du-Loup.

Les préfets des trois MRC voisines de l'Est du Bas-Saint-Laurent déplorent n'avoir reçu aucune invitation pour aller rencontrer le Premier ministre, François Legault, à Rivière-du-Loup.

Lors de son récent passage dans l'Est-du-Québec, le Premier ministre Legault s'est arrêté à Rivière-du-Loup, Carleton-sur-Mer ainsi que Baie-Comeau. Or, lors de sa visite en sol bas-laurentien, les préfets des MRC de La Matapédia, La Mitis et La Matanie affirment ne pas avoir été invités à se rendre à Rivière-du-Loup pour y rencontrer le premier élu de la province.

Avec un brin d'ironie, la préfète de La Matapédia, Chantale Lavoie, a affirmé qu'elle aurait été en mesure de se rendre même si le prix de l'essence est plus élevé ici qu'ailleurs au Québec. « Nous aussi, on a des enjeux et des projets à partager. Les réalités, d’une MRC à l’autre, et ce même en étant situées dans la même région administrative, sont à la fois semblables et distinctes. Comment le faire valoir quand nous n’avons pas l’opportunité de profiter du passage de notre chef d’État ? »

Quant au préfet de La Matanie, Andrew Turcotte, il se questionne si l'allégeance politique du comté a été un facteur justifiant la non-invitation des préfets de leurs MRC respectives. Rappelons que la circonscription est représentée par le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé tout comme le comté voisin de Bonaventure qui est également péquiste. Toutefois, dans ce dernier cas, le député Sylvain Roy du PQ a pu rencontrer François Legault lors de son passage à Carleton-sur-Mer.

Finalement, Bruno Paradis, préfet de La Mitis, il a lancé une invitation au Premier ministre à revenir dans l'une des trois MRC oubliées cet automne. « Nous comprenons la réalité de l’immensité du territoire québécois, mais il reste que nous souhaitons ardemment rencontrer notre premier ministre et espérons qu’il sera sensible à notre demande. Nous savons bien recevoir et croyons que rien ne vaut une rencontre en personne. »

Du côté du bureau de la ministre Marie-Eve Proulx, on explique que la visite du Premier ministre au Bas-Saint-Laurent était principalement pour le comté de Rivière-du-Loup-Les Basques. « Comme pour ses visites précédentes dans le cadre de sa tournée et son arrêt en Gaspésie, il a rencontré les élus du comté visité. D’autre part, par respect pour les mesures de distanciation sociale, le nombre d’élus présents était aussi limité. »

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média