Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 juillet 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le wagon Lynnewood reprend le chemin de la Pennsylvanie

DÉMÉNAGEMENT

Lynnewood

©Photo Gracieuseté

Le wagon Lynnewood poursuivra sa vie sur sa terre natale en Pennsylvanie.

Après avoir passé les 20 dernières années à Amqui, le wagon Lynnewood retournera en Pennsylvanie, là où il a été fabriqué il y a maintenant 100 ans.

Au début des années 2000, la ville d'Amqui avait fait l'acquisition du wagon au coût de 150 000 $. Le maire de l'époque, Gaëtan Ruest, avait des plans ambitieux pour ce véhicule porteur d'histoire. Un projet baptisé Train Océan 150 prévoyait de remettre le wagon en état de marche et qu'il puisse reprendre les rails pour effectuer des traversées luxueuses d'un océan à l'autre. Toutefois, des dissensions à l'intérieur du conseil de ville ont retardé le dépôt du projet et ultimement, celui-ci ne cadrait plus dans les programmes fédéraux.

Puisque le projet Train Océan 150 n'a pu voir le jour, le conseil de ville d'Amqui a mis le wagon en vente. Il a été vendu une première fois à une entreprise américaine en 2018 au montant de 25 000 $. Toutefois, le versement des sommes ne s'est jamais concrétisé et le wagon est retourné aux enchères. C'est finalement la Colebrookdale railroad preservation trust qui a en fait l'acquisition et qui rapatriera le wagon à la maison, à Boyertown en Pennsylvanie où il sera restauré et préservé comme le souhaitait le maire actuel, Pierre D'Amours. « Un élément important que la Ville d’Amqui souhaitait était de trouver une façon de préserver ce bien patrimonial et éviter un démantèlement. »

Maintenant que le Lynnwood est en route vers les États-Unis, il reste tout le dossier de la gare, actuellement propriété de VIA Rail. Or, la ville d'Amqui n'a pas caché son intérêt afin de s'en porter acquéreur dans la mesure où des sommes seraient investies avant toute transaction. « Ça nous prend aussi une entente aussi avec le CN qui est propriétaire des terrains entre la voie ferrée et la route 132 », explique Pierre D'Amours.

L'idée est de redynamiser l'endroit et d'améliorer l'accessibilité au parc Pierre-et-Maurice Gagné, notamment avec l'ajout de places de sationnement.

Quant à la gare en tant que tel qui abrite actuellement le kiosque d'information touristique, il y a également lieu de rendre l'endroit plus dynamique. « Il y a un potentiel pour revitaliser ce secteur », conclut le maire d'Amqui, affirmant que des propositions plus concrètes viendront ultérieurement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média