Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

28 juin 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un incendie évité de justesse sur le 3e rang à Sayabec

Feu Rang 3

©Photo Gracieuseté - Patrick Santerre

Le feu s'est déclaré sur le pont du 3e Rang à Sayabec dans la nuit de samedi à dimanche.

Un incendie qui avait pu avoir de lourdes conséquences sur le pont du rang 3 à Sayabec a été évité de justesse grâce à la vigilance d'un citoyen.

L'événement s'est produit vers 1 h dans la nuit du 27 au 28 juin sur le petit pont de bois du Rang 3 à Sayabec. Sur le chemin du retour, Patrick Santerre, un citoyen a aperçu un petit nuage de fumée qui s'échappait du pont. Il s'est alors arrêté pour constater qu'un début d'incendie était en cours sur la structure. « Je revenais de Saint-Cléophas. C'est un heureux hasard que je sois passé à ce moment-là parce qu'il n'y a pas beaucoup de circulation sur cette route, spécialement la nuit. Si personne n'était intervenu, le pont aurait brûlé toute la nuit. »

Les services d'urgence ont été dépêchés sur les lieux et le citoyen a débuté l'intervention avec les moyens qu'il avait à sa disposition. « Patrick travaille à l'entretien paysager donc il avait un réservoir d'eau qu'il a pu utiliser en attendant l'arrivée des pompiers », explique le directeur général de la municipalité de Sayabec, Joël Charest.

Bien que le service de sécurité incendie a rapidement maîtrisé le feu, on parle tout de même de dommages de plusieurs milliers de dollars. Comme le précise Joël Charest, les poutres de soutènement sont aux frais du ministère des Transports alors que la surface praticable est une responsabilité municipale. « C'est comme ça que ça fonctionne depuis la réforme Ryan » mise en place dans les années 1990 et qui avait pour but de transférer des responsabilités de l'État aux municipalités.

Feu 3e Rang

©Photo Gracieuseté - Patrick Santerre

Un crissement de pneu serait à l'origine de l'incendie.

On précise d'ailleurs que l'infrastructure a été sécurisée et une voie a été fermée. Les éléments endommagés du pont seront remplacés. « Il faudra quand même nous laisser le temps de les faire produire puisque ce ne sont pas des structures de bois conventionnelles », ajoute Joël Charest.

Quant à l'origine de l'incendie, il s'agit vraisemblablement de crissement de pneus. La Sûreté du Québec a ouvert une enquête à cet effet. Le directeur général de la municipalité déplore cet événement qui aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus sérieuses.

 Un autre événement semblable s'est produit sur un pont de bois à Saint-Léon-le-Grand dans les jours précédents. On demande aux gens qui auraient de l'information de bien vouloir contacter le poste de la Sûreté du Québec de la MRC de La Matapédia au 418 629-4464.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média