Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

29 mai 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Haie d'honneur pour le directeur de l'école Saint-Rosaire de Causapscal

COVID-19

Haie d'honneur

©Photo Capture d'écran

Éric Couture a eu droit à une surprise de taille à son arrivée à l'école mercredi dernier.

Le directeur de l'école Saint-Rosaire de Causapscal, Éric Couture, a eu droit à toute une surprise en arrivant au boulot mercredi matin alors qu'une haie d'honneur l'attendait.

L'équipe école lui avait préparé une haie d'honneur digne des grandes vedettes alors que tous les étudiants et membres du personnel s'étaient réunis pour l'acclamer. Les chauffeurs d'autobus, le maire de la municipalité et les services d'urgence étaient aussi de la partie. Toute l'équipe a mis la main à la pâte pour réaliser ce tour de force en quelques jours à peine.

L'enseignante Liza Tardif estime que c'est un hommage bien mérité considérant la manière dont il a dirigé l'école depuis le début de la crise du coronavirus. « Nous n'avons jamais senti qu'il n'était pas en contrôle de la situation et nous nous sommes toujours sentis en sécurité. »

L'équipe école avait tout un défi à relever avec les mesures sanitaires imposées. Alors que celles-ci étaient appelées à changer rapidement, le directeur de l'école Saint-Rosaire a toujours sur rassurer ses troupes. « Il avait toujours des solutions. Lorsqu'il n'avait pas les réponses, il s'assurait de les obtenir et de nous revenir rapidement avec les bonnes informations. Il a été un vrai capitaine de bateau et nous lui en sommes tous reconnaissants », poursuit l'enseignante. L'équipe a donc décidé de souligner son appréciation envers le travail accompli par Éric Couture. « Il a toujours été positif et il savait nous mettre en confiance. »

Publicité

Défiler pour continuer

Cette confiance, le directeur de l'école Saint-Rosaire l'a également des élèves qu'il salut chaque matin en arrivant à l'école. « Les jeunes sont proches de M. Éric. Il se sentent aimés et importants. Il y a une belle complicité entre les enseignants, les élèves et la direction. On ressent beaucoup de fierté de travailler à notre école », conclut Liza Tardif.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média